Menu
A+ A A-

Rapport évaluation PRISM du Système d’Information Hospitalier du Mali, octobre 2018

 

Le cadre de PRISM est la première approche à offrir des tests empiriques des relations entre la performance du SISR et les facteurs techniques, comportementaux, organisationnels et les processus du SISR.

 

Évaluer le niveau de performance du système de gestion de l’information sanitaire de routine (qualité des données et utilisation de l'information pour la prise de décision) et formuler des recommandations en vue de son renforcement, tel est l’objectif général fixé pour la seconde évaluation de la performance du SISR en 2018.  Pour plus d’informations télécharger le rapport évaluation PRISM 2018.

 

 

 

 

 

16ème Session du Conseil d’Administration de l’Agence Nationale de Télésanté et d’Informatique Médicale (ANTIM)


L’Agence Nationale de Télésanté et d’Informatique Médicale (ANTIM) a tenu sa 16ème Session ordinaire du Conseil d’Administration (CA) ce vendredi 13 mars 2020 dans la salle de réunion de l’Institut de recherche en géronto- gériatrie (IERGG), Ex maison des ainés.

La séance était présidée par Dr DEMBELE Sékou O, Conseiller technique représentant de Monsieur le Ministre de la Santé et des affaires sociales, qui dans son discours d’ouverture a félicité le personnel de l’ANTIM pour les efforts consentis dans l’amélioration du système de santé à travers le numérique.

Au cours de la présente 16ème  session de l’ANTIM, six (06) documents étaient soumis à l’appréciation des administrateurs. Il s’agissait entre autres d’examiner et d’adopter :

1.        le procès-verbal de la 15ème Session ordinaire du CA ;

2.        mise en œuvre des recommandations de la 15ème session ordinaire du CA ;

3.        les rapports d’activités et financier de l’année 2019 ;

4.        le programme d’activités et du budget programme 2020 ;

5.        le Document de Programmation Pluriannuelle des Dépenses (DPPD) 2020-2022 ;

6.        le rapport annuel de performance 22019 et le projet annuel de performance 2020.

 

Dans la mise en œuvre du budget programme au Mali, l’ANTIM, comme d’autres structures, se trouve dans le programme 4 du Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique dont l’objectif général est d’améliorer la performance des hôpitaux, des institutions de recherche et des établissements spécialisés dans le domaine de la santé.

Les objectifs opérationnels pour l’Agence consistent à utiliser la cybersanté pour améliorer de façon significative la qualité de la prise en charge des patients, renforcer le Système d’Information Sanitaire par l’utilisation des technologies innovantes en santé prenant en compte le professionnel de la santé, le patient, l’administration et les établissements de santé, les besoins des décideurs, des gestionnaires et la recherche opérationnelle.

 

Pour cette année 2020, les perspectives de l’Agence sont entre autres :

·         poursuivre les travaux de finalisation de la construction de son siège;

·         élaborer un plan stratégique national de Cybersanté 2020-2024,

  •  informatiser des établissements de santé;
  •  acquérir de plateformes de télémédecine ;
  •  assister techniquement les structures de santé dans le cadre de leurs processus d’informatisation ;
  •  organiser des séances de téléconsultations et de télé expertises (SOLIDARITIC) ;
  • former des professionnels de la santé ;
  • rendre fonctionnel les activités du centre d’appels d’urgence.

·         finaliser l’état des lieux de l’informatisation des structures EPH ;

·         déployer le SIH « OpenClinic GA » selon l’expression des besoins des structures de la santé

  • Mettre  à jour le plan de communication de l’ANTIM ;

A l’issue du conseil, les recommandations suivantes ont été formulées:

·         Rendre fonctionnelle la commission de réflexion sur le plan de mobilisation des ressources propres de l’Agence,

·         Rendre fonctionnelle la régie de recettes instituée auprès de l’ANTIM par la nomination d’un régisseur de recettes.

Le président du CA dans son discours de clôture, a félicité les administrateurs pour leur participation active aux travaux de ladite session. Il a exhorté l’équipe de l’ANTIM à plus d’assiduité pour l’atteinte des objectifs fixés.

 

Bulletin d’informations épidémiologique OOAS du 14 Octobre 2019

Le contenu du bulletin s’articule autour des points suivants :
- Situation Epidémiologique de la Fièvre de Lassa,
- Situation Epidémiologique de la fièvre jaune,
- Situation Epidémiologique de la rougeole,
- Situation Epidémiologique du choléra,
- Epidémie à Virus Ebola en République Démocratique du Congo (RDC) mise à jour. Télécharger le bulletin pour en savoir plus.

Rapport de l’atelier de révision des indicateurs de performance des hôpitaux

L’évaluation de la performance des hôpitaux au titre des données de 2017 a bouclé les trois ans de vie du groupe d’indicateurs en vigueur. Ainsi, l’atelier de révision des indicateurs du contrat de performance des hôpitaux s’est tenu du 03 au 04 avril 2019 à l’ANEH en présence du Conseiller Technique en charge de la question  du ministère de la santé et des affaires sociales, les Directeurs des services techniques et plusieurs autres personnalités.

Le Directeur Général de l’ANEH dans son allocution, a souhaité la bienvenue aux participants, les a invités à plus d’assiduité dans les travaux afin de convenir sur une liste d’indicateurs pertinents et mesurables.

Quant au Conseiller Technique, il a salué l’ANEH pour les efforts déployés en vue de l’amélioration de la qualité des soins. Selon lui, la performance revêt une importance capitale aux yeux des plus hautes autorités du pays. Le dispositif d’amélioration de la performance est une opportunité pour le renforcement de notre système de santé. Il a invité les participants à faire des propositions concrètes en ayant à l’esprit le souci de l’amélioration de la qualité des soins pour le bonheur de nos populations. A l’issu des travaux de cet atelier des 03 recommandations ont été formulées à savoir :

- élaborer et soumettre les protocoles de recherche au FCRIT ;

- procéder à l’évaluation des indicateurs par service en auto-évaluation ;

- élaborer les plans de formation.

L’atelier de révision des indicateurs a permis d’avoir des échanges fructueux sur le dispositif de performance des hôpitaux. Les indicateurs ont été révisés et leur liste arrêtée pour les évaluations au titre des années 2019, 2020, 2021. Pour plus d’informations, télécharger le rapport.

Célébration de la semaine mondiale de l’allaitement maternel

L’Association des Sages-femmes du Mali et la Direction Générale de la Santé et de l’Hygiène Publique en partenariat avec NESTLE ont célébré la semaine mondiale de l’allaitement maternel, le 29 août 2019 au Mémorial Modibo KEITA.

Chaque année, le Mali, à  l’instar de la communauté internationale, célèbre du 1er au 07 août la semaine mondiale de l’allaitement maternel. Cela dans le but de donner une visibilité à l’allaitement, et de permettre à chacun d’exprimer son soutien à ce qui est aujourd’hui une préoccupation internationale de santé publique. Cette semaine commémore la Déclaration d’ « Innocenti » sur la protection, l’encouragement et le soutien de l’allaitement maternel, signée par l’OMS et l’UNICEF en août 1990.

Situation épidémiologique du Mali à la 31ème semaine de l’année 2019

La situation épidémiologique s’articule autour de la surveillance épidémiologique des maladies suivantes : Méningite, Rougeole, Fièvre jaune, Paralysies Flasques Aiguës (PFA), Ver de Guinée, Tétanos néonatal (TNN), Rage humaine, Maladie à Virus Ebola (MVE), Toxi-infections alimentaires collectives (TIAC), paludisme dans les régions du Nord à risque d’épidémie et les autres maladies à fièvre virale. Cette 31ème semaine a été caractérisée par la notification d’un cas de Tétanos néonatal (TNN) dans le district sanitaire de Ségou aire de santé de Tongo suivi de riposte. Pour en savoir plus, cliquer sur le rapport de cette semaine.

Bulletin d’informations épidémiologique 30ème Semaine de l’année 2019 de l’OOAS

Du 22 au 28 juillet 2019 les informations du bulletin épidémiologique de l’OOAS se résument autour des  points suivants :

  •  Flambée de fièvre Jaune en Côte d’Ivoire,
  •  Situation Epidémiologique de la dengue,
  •  Situation Epidémiologique du choléra,
  •  Epidémie à Virus Ebola en République Démocratique du Congo (RDC). Pour en savoir plus, télécharger le bulletin.

 

Bourses de formation doctorale PASET-RSIF

Le Partenariat pour les compétences en sciences appliquées, ingénierie et technologies (PASET) est une initiative pilotée par le continent africain avec l'objectif de renforcer les compétences en sciences appliquées, en ingénierie et technologies afin de poursuivre la transformation socio-économique de l'Afrique subsaharienne. Le Fonds Régional de Bourses d'études et d'Innovation (RSIF) est le programme phare du PASET. L’objectif principal du RSIF est de former des doctorants et post-doctorants de haut niveau afin de pallier la pénurie en personnel spécialisé et qualifié dans les universités dans les domaines des sciences appliquées, de l’ingénierie et des technologies (SAIT) et de contribuer à l'amélioration des capacités de recherche et d’innovation dans ces domaines en Afrique subsaharienne.

Les domaines thématiques prioritaires du PASET sont les suivants : les TIC, notamment les métadonnées et l’intelligence artificielle ; la sécurité alimentaire et l’agro-industrie ; le génie des mines, des matériaux et des minéraux ; l’énergie, notamment les énergies renouvelables ainsi que le changement climatique.

Le lien de candidature est le suivant : https://www.rsif-paset.org/calls/2019-call-applications/

Date limite d'envoi des candidatures : 26 juillet 2019 à 5h00 (GMT).

Pour plus d’informations télécharger le document d’appel à candidature ci-joint.