Menu

A+ A A-
Congrès

Congrès (8)

Journée internationale de la sage femme au Mali 20ème édition

L’association des sages-femmes du Mali célèbre les 6 et le 7 mai 2017, la journée internationale de la sage-femme avec comme thème international « Sages-femmes, Femmes et famille : partenaire pour la vie »
Cependant compte tenu des problématiques en termes d’accessibilité des services et d’amélioration  de la qualité des soins, l’association des sages-femmes du Mali  a choisi pour thème national ‘‘ Autorités, engageons-nous pour la fidélisation des sages-femmes dans les zones rurales’’ un défi majeur pour l’atteinte des ODD.
En choisissant ce thème, l’ASFM entend confirmer tout son engagement à accompagner le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique pour l’amélioration de la santé des femmes et des enfants.
Pendant deux jours, les sages-femmes échangeront sur les thèmes suivants :

-    Le plan d’Action ASFM / SOMAGO suivi d’un panel sur l’importance du redéploiement des sages-femmes,
-    Le dividende démographique,
-    La planification familiale,
-    L’Assurance Maladie Obligatoire, un outil d’amélioration de la qualité des services,
-    L’évolution de la mortalité  maternelle et de la mortinaissance dans les structures sanitaires  des régions.

Placés sous le haut patronage de la Première Dame Mme KEITA Aminata MAIGA, ces deux jours de travaux permettront aux sages-femmes d’échanger sur les préoccupations de la profession, afin de relever les défis majeurs.

En savoir plus...

Recommandations issues du 1er congrès de la Fédération des Associations de Sages-femmes d’Afrique francophone (FASFAF)

Présidé par Monsieur le 1er Ministre du Mali, en présence du  Chef de cabinet de la Première Dame, le  Représentant de l’OMS Genève, le Directeur  Général de l’OOAS,  la représentante de l’ICM et plusieurs autres personnalités,  ce 1er congrès a  regroupé les sages-femmes de 15 pays sous le thème principal : « rôle de la sage-femme dans la réduction de la mortalité maternelle néonatale et infantile. Quels défis pour les systèmes de santé en Afrique ? »  Trois jours durant, les sages-femmes ont beaucoup appris à travers 81 communications, 7 symposiums et 18 conférences.

En savoir plus...

1er congrès de la Fédération de Sages-femmes d’Afrique Francophone (FASFAF)

La FASFAF tiendra son 1er congrès du 27 au 29 octobre 2015 au Centre International de Conférence de Bamako (Mali) et regroupera  15 pays à savoir, le Bénin, le Burkina Faso, le Cameroun, le Gabon, la Guinée, la Côte d'ivoire, la Mauritanie, le Niger, le Mali, le Congo, la République Démocratique du Congo, La République Centrafricaine, le Tchad, le Togo, le Sénégal. Le thème principal est : « rôle de la sage-femme dans la réduction de la mortalité maternelle néonatale et infantile. Quels défis pour les systèmes de santé en Afrique? » Plus d’infos dans les TDR, cliquez en bas.  

 

En savoir plus...

Congrès de Neuroscience: 3è Edition

Le deuxième congrès de neuroscience de BAMAKO se tiendra du 16 au 18 Novembre 2015 au Centre International des Conférence de BAMAKO.
Les thèmes retenus sont: Les  Épilepsies, les Accidents  vasculaires  cérébraux, la prise en charge des traumatismes cranioencephaliques et vertebro-medullaire, la place de  la Neuro-imagerie  dans  le  Diagnostic  et  la  prise  en  charge  des  Patients, la Maladie de Parkinson et la Neuro-Oncologie, les pathologies neuro-musculaires.

Les inscriptions sont comme suit:

  • Stands: 250 000FCFA
  • Médecins spécialistes: 30 000FCFA
  • Médecins généralistes et autres: 20 000FCFA
  • Internes et Étudiants: 10 000FCFA

La soumission des abstracts est ouverte jusqu'au 15 Octobre 2015.

Pour toutes informations complémentaires, contacter :

-Dr. Coulibaly Toumany du Service de Neurologie du CHU Point G (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. )

-Pr. Diallo Oumar: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
-Dr. Coulibaly Thomas: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
-Dr. Guida Landoure: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

En savoir plus...

Mot du premier Ministre lors du 1er CONGRES DE NEUROSCIENCE

CABINET DU PREMIER MINISTRE
***************
REPUBLIQUE DU MALI
***************
Un  Peuple  -  Un  But  -  Une  Foi
***********************


CEREMONIE D’OUVERTURE
DU 1er CONGRES DE NEUROSCIENCE
____________________


MOTS
DE MONSIEUR
LE PREMIER MINISTRE

 

 

BAMAKO, LE 15 NOVEMBRE 2009

 


Monsieur le Ministre de la Santé,

Mesdames, Messieurs les Ministres,

Monsieur le Président du Comité Scientifique,

Monsieur le Président du Congrès,

Excellences, Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs et Chefs des Organismes de Coopération Bilatérale et Multilatérale,

Messieurs les Doyens,

Mesdames et Messieurs les Chefs  et Membres des délégations,

Honorables Invités ;

Mesdames, Messieurs,

 

 

 

Permettez moi, au nom du Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Amadou Toumani TOURE, au nom du Gouvernement et à mon nom propre, de vous souhaiter la bienvenue en terre africaine du Mali.

A toutes les délégations, dont certaines venues souvent de très loin, je voudrais transmettre les chaleureuses salutations du Président de la République, qui me charge de vous exprimer son profond regret de ne pas être ici avec vous, pour la tenue de cette manifestation à laquelle il accorde la plus haute importance.

 


Mesdames, Messieurs les congressistes,
Le Mali est heureux de vous recevoir et d’accueillir cette importante manifestation scientifique. A chacune et à chacun d’entre vous, je voudrais adresser les remerciements du Gouvernement du Mali d’avoir répondu à notre invitation.

Je sais traduire ainsi les sentiments du Professeur Moussa TRAORE, qui s’est dévoué totalement à l’organisation de la présente manifestation.

Honorables Invités,
Mesdames, Messieurs,
C’est avec beaucoup d’attention que j’ai écouté les interventions des éminentes personnalités qui m’ont précédé à ce micro.
Je voudrais, à ce moment, dire toute notre fierté d’abriter ces journées scientifiques qui s’ouvrent dans le cadre du Congrès de Neuroscience Bamako 2009.

Nous mesurons en effet toute la portée des présentes assises qui vont, peut-être pour la première fois en Afrique au Sud du Sahara, offrir un espace d’échange et de partage aux spécialistes des maladies neurologiques du Nord et du Sud.

Mesdames, Messieurs,
Cela a déjà été souligné pour qu’on ne s’y attarde pas : les maladies mentales sont un lourd fardeau non seulement pour les personnes qui en sont atteintes, mais aussi pour leurs familles et l’ensemble de la  communauté.
Dans le contexte de nos pays, la prise en charge de ces personnes victimes de troubles du cerveau, n’est pas sans difficulté pour l’Etat, si elle n’est pas souvent totalement absente.

Les journées scientifiques sur ces questions seront sans doute d’un apport capital dans le dialogue entre vous pour un approfondissement des connaissances et surtout des approches thérapeutiques de ces maladies dans nos pays, où nos sociétés traditionnelles  ont  rattaché solidement  les désordres  à caractère mental, neurologique au sens  large à  des  questions  mystiques échappant à toute rationalité.

Aussi, la tenue de votre congrès ouvre-t-elle des perspectives extrêmement séduisantes, et des pistes méritant d’être explorées.

Mesdames, Messieurs,

Sans vouloir se fourvoyer dans une opposition entre médecine traditionnelle et médecine moderne dans le traitement des maladies du cerveau, il apparaît clairement que ce dont il est question ici, c’est de labourer le champ de collaboration qui s’offre entre spécialistes du Nord et du Sud pour la recherche neurologique.

C’est pourquoi, réagissant aux propos du Président ROULEAU, je voudrais dire toute la disponibilité du Mali à s’engager dans la voie d’une coopération internationale sur ces questions.

 

Il s’agit en effet de  dégager  des  opportunités  de coopération  , dans  la  perspective  de disposer des ressources  humaines et des infrastructures  permettant de  réduire progressivement   les écarts et de tourner le dos à l’expectative.

Cela passerait par la formation des Hommes,  clef de voûte du système,  la mise en place d’une structure à vocation sous-régionale dans le souci d’une mutualisation des ressources entre nos Etats et le  développement  d’une approche multidisciplinaire.

 


Mesdames, Messieurs,

Notre intérêt pour vos travaux est grand et nous serons extrêmement attentif aux recommandations auxquelles vous parviendrez au terme de vos échanges.

C’est sur cette assurance, que je déclare ouvert le premier Congrès de Neuroscience de Bamako.

Je vous remercie.

En savoir plus...

1er Congrès de neurosciences au Mali du 15 au 18 Novembre

Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement Monsieur Modibo Sidibé, a présidé le dimanche 15 Novembre, au nom du Chef de l’Etat Son Excellence Monsieur Amadou Toumani Touré, le premier congrès de neurosciences au Mali. C’était au Centre international de conférences de Bamako, en présence de plusieurs membres du Gouvernement, des partenaires techniques et financiers, de plusieurs chercheurs venus d’Afrique, de France, du Canada et des Etats-Unis.

Mot du Premier Ministre

En savoir plus...

Clôture du 1er congrès de neurosciences au mali

Le premier Congrès de neurosciences qui s’est tenu à Bamako du 15 au 18 novembre 2009, a été clôturé par le Ministre de la santé Oumar Ibrahima Touré. C’était le mercredi 18 novembre 2009 à 17 heures au Centre international des conférences de Bamako, en présence des chercheurs d’Afrique, d’Europe, des Etats-Unis d’Amérique et du Canada. Les participants ont entre autres recommandé que le congrès de Neurosciences soit institutionnalisé et pérennisé, que de tels congrès se tiennent tous les deux ans à Bamako au Mali, qu’un Centre de formation et de recherche dans le domaine des Neurosciences soit implanté à Bamako avec une vocation sous régionale, et que le gouvernement malien s’investisse dans le développement des Neurosciences au Mali et dans l’espace sous régional africain.

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS