Menu
A+ A A-
Communiqués

Communiqués (828)

Communique du ministère de la santé et des affaires sociales sur la prévention de la maladie à coronavirus au Mali

Conformément  à son engagement d’informer régulièrement l’opinion nationale et internationale sur la situation épidémiologique au mali, le Ministère de la santé et des affaires sociales communique que le lundi 24 février 2020, ses services techniques ont, suivant une alerte, procédé à  un contrôle de la maladie à coronavirus chez un ressortissant étranger travaillant sur un site minier du cercle de Kenieba dans la région de Kayes. Sur la base des résultats des examens de laboratoire, le cas a été déclaré négatif, ce qui confirme qu’aucun cas de la maladie à coronavirus n’a été déclaré au Mali. 

Le Ministère de la santé et des Affaires sociales rappelle à  la population que l’observance des mesures d’hygiène individuelles et collectives et le lavage des mains au savon et à l’eau propre, restent les moyens de prévention les plus efficace.

 

Bamako, le 25 février 2020

 

 

P/Le ministre/PO

Le Sécretaire Général

Dr Mama Coumaré

 

Chevalier de l’ordre national

En savoir plus...

Communiqué du Ministère de la Santé et des Affaires Sociales sur la vente de sang




conformément à son engagement de tenir régulièrement informée l’opinion nationale et internationale le Ministère de la Santé et des Affaires Sociales communique.
Suite à une information parue dans un journal de la place « CIWARA INFO » du 10 janvier et distillée sur les réseaux sociaux relative à la vente de sang à 20 000 FCFA, survenue dans une structure sanitaire, le Ministère de la Santé et des Affaires Sociales rappelle aux populations que le sang est un produit cédé gratuitement au niveau du Centre National de Transfusion Sanguine (CNTS) et des structures de soins.
Selon la politique nationale de transfusion sanguine adoptée par le gouvernement en juin 2009, l’achat et la vente du sang sont strictement interdits en République du Mali.
Le Ministre demande aux populations de dénoncer toute tentative de vente ou achat de produits sanguins au niveau du Centre National de Transfusion Sanguine (CNTS) et des structures de soins.

Bamako, le 10 janvier 2020
P/Le Ministre /PO le Secrétaire Général
Dr Mama Coumaré
Chevalier de l’Ordre National du Mali

Télécharger les pièces jointes :
En savoir plus...

COMMUNIQUE DU MINISTERE DE LA SANTE ET DES AFFAIRES SOCIALES SUR LA SURVENUE DE CAS DE FIEVRE JAUNE AU MALI.

Conformément à son engagement de tenir régulièrement informée l’opinion nationale et internationale sur la situation épidémiologique au Mali, le Ministère de la Santé et des Affaires Sociales déclare la survenue de trois (3) cas confirmés de Fièvre Jaune le mardi 03 décembre 2019. 

Sur les 3 cas, l’un réside à Sirakoro-Meguetana dans le district sanitaire de Kati, le second à Manankoro dans le district sanitaire de Bougouni et le 3ème dans le village de Kérégouana en Côte d’Ivoire.

Conformément au Règlement Sanitaire International, la déclaration de l’épidémie a été faite à l’Organisation mondiale de la Santé. 
Aussitôt, le Ministère de la Santé et des Affaires Sociales a analysé la situation et entrepris les mesures nécessaires suivantes :

- l’envoi sur le terrain des équipes d’investigation pour mieux appréhender la situation épidémiologique afin de circonscrire rapidement la propagation de l’épidémie,
- le renforcement de la surveillance épidémiologique,
- le renforcement de capacité de riposte des agents de santé,
- la diffusion de messages de sensibilisation.

Le Ministère de la Santé et des Affaires Sociales invite les populations à observer les mesures suivantes :
- Détruire les gites larvaires (vieux pneus, canaris ou tout autre objets abandonnés contenant de l’eau …) ;
- Se protéger des piqûres des moustiques ; 
- Dormir sous moustiquaire imprégnée d’insecticides ;
- Assurer la propreté des ménages et de l’habitat ; 
- Se faire vacciner avant tout voyage à l’extérieur.

Le Ministre de la santé et des affaires sociales appelle au calme et à la vigilance et rassure la population que des mesures appropriées sont en cours pour la maitrise de la situation.  


Bamako, le 04 décembre 2019
P/Le Ministre/PO
Le Secrétaire Général 

Dr Mama COUMARE
Chevalier de l’Ordre National

En savoir plus...

COMMUNIQUE DU MINISTERE DE LA SANTE ET DES AFFAIRES SOCIALES SUITE A UNE BOUSCULADE SURVENUE CE JOUR 16 NOVEMBRE 2019 AU STADE DU 26 MARS

Suite à une bousculade survenue ce jour 16 novembre 2019 vers 4 heures du matin au Stade du 26 Mars, l'un des sites de célébration du Maouloud, nos hôpitaux ont reçu environ 80 blessés répartis comme suit :
- Trente un (31) blessés ont été reçus et pris en charge à l'Hôpital du Mali.
- Quarante Neuf (49) blessés ont été reçus et pris en charge au CHU Gabriel TOURE.
Pris en charge, les patients ont presque tous été libérés. Les dispositions appropriées sont en cours pour la prise en charge des quatre (4) patients restants. Conformément aux instructions de mobilisation préalablement données aux structures de santé pour la période du Maouloud, nos équipes socio-sanitaires ont pu assurer une prise en charge diligente.
Le ministère de la Santé et des Affaires sociales salue la forte mobilisation du personnel socio-sanitaire et de la Protection civile pour l’évacuation et la prise en charge des victimes.
Le ministère de la Santé et des Affaires sociales souhaite un prompt rétablissement aux blessés.
Bamako, le 16 Novembre 2019

Ccom MSAS

En savoir plus...

La journée nationale de restitution des résultats de évaluation de la performance des hôpitaux au titre de 2018

L’Agence Nationale d’Évaluation des Hôpitaux organise une journée de restitution des résultats de évaluation de la performance des hôpitaux au titre de 2018
sous la présidence de Monsieur le Ministre de la Santé et des Affaires Sociales.
La cérémonie se déroulera ce vendredi 18 octobre 2019 à partir de 10 heures dans la salle de conférence de l’ANEH à Djicoroni Para.

En savoir plus...

Communiqué du Ministère de la Santé et des Affaires Sociales


Le Ministère de la Santé et des Affaires Sociales informe l'opinion publique qu'il lui revient de constater qu'un numéro de téléphone circule sur les réseaux sociaux comme étant "un numéro vert ouvert aux usagers des hôpitaux pour recueillir leurs plaintes ".  

Le Ministère dément formellement la paternité de ce numéro comme étant le numéro vert annoncé pour renforcer la communication entre les structures hospitalières et leurs usagers et décline toute sa responsabilité pour les informations données ou reçues à travers ce supposé numéro vert. 

Le Ministère de la Santé et des Affaires Sociales se réserve le droit de poursuivre le ou les auteurs de cette manoeuvre.  Il rassure l'opinion publique que l'ouverture des numéros verts annoncés fera l'objet d'une annonce à travers les canaux de communication officiels.  

 Le Ministère de la Santé et des Affaires Sociales compte sur votre vigilance et votre bonne compréhension.

 

 Bamako, le 12 octobre 2019

Le Chargé de communication 

Markatié Daou

En savoir plus...

Cours de rattrapage au profit des Pupilles de la République

Dans le cadre du suivi scolaire, l’ONAPUMA en partenariat avec le Centre Père-Michel, a organisé des cours de rattrapage et des activités culturelles, ludiques et sportives au profit des pupilles.Ces visites scolaires en vue d’apprécier l’évolution scolaire des élèves.
Ces visites scolaires qui ont un durée déterminé entre le 05 au 30 Aout 2019, sont réalisées dans les six communes du district de Bamako et la commune de Kati s’inscrivaient en droite ligne des objectifs d’implication et de responsabilisation de l’administration scolaire et du personnel enseignant au bon encadrement des pupilles dans les différents établissements.

L’Objectif général est de créer un cadre d’épanouissement intellectuel, humain et psychologique aux enfants pupilles pour des vacances utiles.

Retrouvez les TDR et l'Offre technique pour plus d'information

Télécharger les pièces jointes :
En savoir plus...

Communiqué du ministère de la santé et des affaires sociales sur la malnutrition dans la commune de Mondoro

Le Ministère de la Santé et des Affaires Sociales informe l’opinion nationale et internationale, qu’il a été saisi le lundi 22 juillet 2019, par la Direction Régionale de la Santé de Mopti, de l’enregistrement d’un nombre inhabituel de cas de malnutrition dans la commune rurale de Mondoro, dans le cercle de Douentza, région de Mopti.

Il ressort des évaluations faites par les équipes techniques de la région mobilisées pour la cause, une situation d’urgence sanitaire, nutritionnelle et humanitaire qui découle :

-       de la dégradation de la situation sécuritaire avec la présence quasi permanente des groupes armés, des voies d’accès minées et l’état de siège imposé aux villages de Niagassadiou, Douna et Tiguila, rendant  difficilesl’accès des populations aux services sociaux de base et l’approvisionnement en vivres ;

-          de la quasi inexistence ou du confinement  du personnel  sanitaire dans le seul CSCom de Mondoro ; les agents qualifiés des CSCom de Niagassadiou,  Douna et Tiguila ayant quitté leurs postes pour la ville de Douentza, laissant ainsi la gestion des centres de santé aux aides-soignants et aux matrones.

Après analyse de la situation, le Ministère de la Santé et des Affaires Sociales a décidé la mise en œuvre d’actions urgentes, notamment:

-          l’envoi sur le terrain d’équipes d’investigation et de prise en charge des cas de malnutrition dans les villages de la commune de Mondoro ;

-          l’approvisionnement des populations en vivres et non vivres, et des CSCom en médicaments et intrants de prise en charge de la malnutrition, conjointement avec les acteurs humanitaires et les FAMA.

 

Le Ministère de la Santé et desAffaires Sociales invite les populations de la commune de Mondoro à rester sereines. Une assistance adéquate leur sera fournie, en collaboration avec les autres départements ministériels concernés.

 

Bamako, le 23 juillet 2019

Le Ministre de la Santé et des Affaires Sociales

 

 

 

Michel Hamala SIDIBE

Officier de l’Ordre National

En savoir plus...

Communiqué du Ministère de la Santé et des Affaires Sociales sur la maladie à virus Ebola en République Démocratique du Congo

Conformément à son engagement à tenir régulièrement informée l’opinion nationale et internationale sur la situation épidémiologique au Mali, le Ministère de la Santé et des Affaires Sociales communique :

Ce jour 18 juillet 2019, le Ministère de la Santé et des Affaires Sociales a été saisi par le Bureau pays de l’Organisation Mondiale de la Santé de la déclaration du Directeur Général de l’OMS relative à la flambée de la maladie à virus Ebola en République Démocratique du Congo (RDC) qui constitue une urgence de santé publique de portée internationale. Aussitôt informé, le Ministère de la Santé et des Affaires Sociales a analysé la situation et a pris les mesures nécessaires. Une réunion d’urgence s’est tenue ce jour 18 juillet 2019 sous la présidence du Secrétaire Général du Ministère de la Santé et des Affaires Sociales, en présence des techniciens et l’Organisation mondiale de la Santé
Cette réunion a permis de faire une analyse de la situation assortie de mesures qui suivent. Il s’agit notamment :
* du renforcement de la surveillance épidémiologique au niveau des frontières terrestres, aériennes et à l’entrée des établissements de santé,
* du renforcement de capacité de riposte des agents de santé,
* de l’application des mesures d’hygiène individuelle et collective notamment le lavage des mains au savon ;
* de la diffusion des messages de sensibilisation.
Ainsi, le Ministère de la Santé et de Affaires Sociales invite les populations à rester sereines tout en appliquant les mesures de préventions édictées par le département.

Le Ministère de la Santé et des Affaires Sociales tient par la même occasion à rappeler que le Mali a été déclaré « libéré d’Ebola » depuis le 18 janvier 2015 grâce à l’engagement collectif des plus hautes autorités, de l’ensemble des populations et des partenaires.
Le Ministère de la Santé et des Affaires Sociales rassure les populations que toutes les mesures sont prises pour maintenir notre pays indemne de toutes épidémies.
Bamako, le 18 juillet 2019

Le Ministre de la Santé et des Affaires Sociales

Michel Hamala SIDIBE
Officier de l’Ordre National

Télécharger les pièces jointes :
En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS