Menu
A+ A A-
Communiqués

Communiqués (820)

Communiqué du ministère de la santé et des affaires sociales sur la malnutrition dans la commune de Mondoro

Le Ministère de la Santé et des Affaires Sociales informe l’opinion nationale et internationale, qu’il a été saisi le lundi 22 juillet 2019, par la Direction Régionale de la Santé de Mopti, de l’enregistrement d’un nombre inhabituel de cas de malnutrition dans la commune rurale de Mondoro, dans le cercle de Douentza, région de Mopti.

Il ressort des évaluations faites par les équipes techniques de la région mobilisées pour la cause, une situation d’urgence sanitaire, nutritionnelle et humanitaire qui découle :

-       de la dégradation de la situation sécuritaire avec la présence quasi permanente des groupes armés, des voies d’accès minées et l’état de siège imposé aux villages de Niagassadiou, Douna et Tiguila, rendant  difficilesl’accès des populations aux services sociaux de base et l’approvisionnement en vivres ;

-          de la quasi inexistence ou du confinement  du personnel  sanitaire dans le seul CSCom de Mondoro ; les agents qualifiés des CSCom de Niagassadiou,  Douna et Tiguila ayant quitté leurs postes pour la ville de Douentza, laissant ainsi la gestion des centres de santé aux aides-soignants et aux matrones.

Après analyse de la situation, le Ministère de la Santé et des Affaires Sociales a décidé la mise en œuvre d’actions urgentes, notamment:

-          l’envoi sur le terrain d’équipes d’investigation et de prise en charge des cas de malnutrition dans les villages de la commune de Mondoro ;

-          l’approvisionnement des populations en vivres et non vivres, et des CSCom en médicaments et intrants de prise en charge de la malnutrition, conjointement avec les acteurs humanitaires et les FAMA.

 

Le Ministère de la Santé et desAffaires Sociales invite les populations de la commune de Mondoro à rester sereines. Une assistance adéquate leur sera fournie, en collaboration avec les autres départements ministériels concernés.

 

Bamako, le 23 juillet 2019

Le Ministre de la Santé et des Affaires Sociales

 

 

 

Michel Hamala SIDIBE

Officier de l’Ordre National

En savoir plus...

Communiqué du Ministère de la Santé et des Affaires Sociales sur la maladie à virus Ebola en République Démocratique du Congo

Conformément à son engagement à tenir régulièrement informée l’opinion nationale et internationale sur la situation épidémiologique au Mali, le Ministère de la Santé et des Affaires Sociales communique :

Ce jour 18 juillet 2019, le Ministère de la Santé et des Affaires Sociales a été saisi par le Bureau pays de l’Organisation Mondiale de la Santé de la déclaration du Directeur Général de l’OMS relative à la flambée de la maladie à virus Ebola en République Démocratique du Congo (RDC) qui constitue une urgence de santé publique de portée internationale. Aussitôt informé, le Ministère de la Santé et des Affaires Sociales a analysé la situation et a pris les mesures nécessaires. Une réunion d’urgence s’est tenue ce jour 18 juillet 2019 sous la présidence du Secrétaire Général du Ministère de la Santé et des Affaires Sociales, en présence des techniciens et l’Organisation mondiale de la Santé
Cette réunion a permis de faire une analyse de la situation assortie de mesures qui suivent. Il s’agit notamment :
* du renforcement de la surveillance épidémiologique au niveau des frontières terrestres, aériennes et à l’entrée des établissements de santé,
* du renforcement de capacité de riposte des agents de santé,
* de l’application des mesures d’hygiène individuelle et collective notamment le lavage des mains au savon ;
* de la diffusion des messages de sensibilisation.
Ainsi, le Ministère de la Santé et de Affaires Sociales invite les populations à rester sereines tout en appliquant les mesures de préventions édictées par le département.

Le Ministère de la Santé et des Affaires Sociales tient par la même occasion à rappeler que le Mali a été déclaré « libéré d’Ebola » depuis le 18 janvier 2015 grâce à l’engagement collectif des plus hautes autorités, de l’ensemble des populations et des partenaires.
Le Ministère de la Santé et des Affaires Sociales rassure les populations que toutes les mesures sont prises pour maintenir notre pays indemne de toutes épidémies.
Bamako, le 18 juillet 2019

Le Ministre de la Santé et des Affaires Sociales

Michel Hamala SIDIBE
Officier de l’Ordre National

Télécharger les pièces jointes :
En savoir plus...

AVIS DE RECRUTEMENT Poste: Chargé de Suivi-évaluation

CCM MALI : Instance nationale de coordination des activités du Fonds mondial (Sida, Tuberculose, Palurisme).

Poste : Chargé(e) de Suivi-évaluation

Durée : 2 ans renouvelables

Lieu daffectation : Secrétariat Permanent du CCM-Mali

OBJECTIF DU POSTE Le (la) chargé (e) de suivi-évaluation appuie le secrétariat permanent dans la gestion administrative et technique du CCM-Mali notamment la commission de suivi stratégique ainsi que toute autre commission adhoc mise en place par le CCM-Mali. POSITION DU POSTE : Sous la responsabilité du Gestionnaire Principal du CCM-Mali, le/la Chargé(e) de Suivi-Evaluation sacquitte des divers travaux techniques et administratifs dappui au CCM-Mali en matière de suivi-évaluation.

PRINCIPALES FONCTIONS ET RESPONSABILITES : Sous la responsabilité du Secrétaire Permanent CCM-Mali, le (la) chargé (e) de Suivi-Evaluation a pour responsabilités et tâches spécifiques mais non exhaustives de : Elaborer et appuyer la mise en uvre du plan daction annuel de suivi stratégique du CCM-Mali ;

Préparer les rapports trimestriels du Suivi stratégique du CCM-Mali ;

Collecter et diffuser les informations sur les activités de suivi stratégique du CCM-Mali ;

Mettre à jour les tableaux de bord fournis par les Récipiendaires Principaux, en faire lanalyse et rendre compte régulièrement de lavancement des projets financés par le Fonds mondial de lutte contre le sida, le paludisme et la tuberculose (Fonds mondial) au suivi stratégique du CCM-Mali ;

Préparer les recommandations du Suivi stratégique du CCM-Mali et en faire le suivi ;

Préparer la logistique pour les réunions du Suivi stratégique (réservation de salle, préparation de matériel de projection, multiplication des documents de travail,) en lien avec le secrétaire permanent du CCM-Mali et le coordonnateur de la commission de Suivi stratégique du CCM-Mali ;

Assurer le secrétariat technique de la commission de suivi stratégique ; Assurer la liaison entre les points focaux des Récipiendaires Principaux et la Commission de Suivi stratégique du CCM-Mali ; Préparer les procès-verbaux et comptes rendus relatifs aux activités du Suivi Stratégique du CCM-Mali et les distribuer à toute personne concernée ; Préparer les rapports trimestriels et annuels du Suivi stratégique du CCM-Mali ; Assister à toutes les réunions du Suivi stratégique du CCM-Mali et aux réunions du CCM-Mali à titre dexpert sans droit de vote ; Alerter le secrétaire permanent et/ou le bureau du CCM de toute situation urgente dans la mise en uvre des subventions ; Assurer lintérim du Secrétaire Permanent du CCM-Mali en cas dabsence de ce dernier ; Fournir des avis techniques au Secrétaire Permanent du CCM-Mali, au Bureau et à lAssemblée générale du CCM-Mali sur des décisions à prendre en matière de suivi-évaluation. Appuyer le secrétaire permanent dans lélaboration annuelle ou bi annuels du plan de travail budgétisé du CCM Appuyer le secrétaire permanent dans lélaboration du rapport de létat davancement du plan de travail du CCM et de son budget lors de chaque AG ordinaire Mettre en uvre toute autre activité telle quassignée par le bureau du CCM. PROFIL DE POSTE Qualifications requises Etre titulaire dun diplôme universitaire en suivi et évaluation, en santé publique ou en gestion Expérience professionnelle dau moins cinq (5) ans, de préférence dans le secteur de la santé, dans la gestion et le suivi-évaluation des programmes de santé, particulièrement dans les domaines du VIH/SIDA, de la Tuberculose et du Paludisme ; Avoir une bonne maîtrise du français (la bonne connaissance de langlais serait un atout supplémentaire) ;

Avoir une bonne maîtrise de loutil informatique et de lInternet ;

Avoir une expérience de collaboration avec les secteurs impliqués dans la mise en uvre des activités financées par le Fonds mondial (secteur public, secteur privé, société civile, partenaires au développement) ;

Etre de nationalité malienne.

Aptitudes et Compétences Aptitudes d'animation et de travail en équipe et dans un contexte multiculturel ;

Autonomie, sens de linitiative et de lanticipation, bonne capacité à résoudre les problèmes ;

Capacité à produire des résultats de qualité dans les délais impartis ;

Capacité à travailler sous pression.

LES PIECES A FOURNIR : Les dossiers de candidature comportant le CV et la lettre de motivation sont à déposer sous pli fermé au CCM Mali sis à ACI 2000 près du CNIECS du ministère de la santé et es affaires sociales.ou par mail à CCM Mali <Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.>.

Date et heure de clôture : Lundi 15 juillet à 15h30.

Téléphone : +223 74 58 73 42 ou 233 76 12 14 27

En savoir plus...

Communiqué du ministère de la Santé et des Affaires sociales sur la libération des conducteurs des camions de livraison de la Pharmacie Populaire du Mali

Dans le cadre des recherches en cours pour retrouver les deux camions de livraison de médicaments de la Pharmacie Populaire du Mali (PPM), et leurs conducteurs, braqués et enlevés entre Douentza et Gao, le 9 juin dernier, le ministre de la Santé et des Affaires sociales informe l’opinion publique que :
- Après11 jours passés entre les mains de leurs ravisseurs, les conducteurs des camions ont été retrouvés ce samedi 22 juin 2019, dans le village de Dalla, à environ 40 km de Douentza. Les conducteurs ont recouvré leur liberté sains et saufs.
Le ministre de la Santé et des Affaires Sociales se réjouit de cette libération et garde l’espoir de retrouver intacts les camions et les médicaments qu’ils acheminaient à Gao pour le cercle d’Ansongo et les régions de Kidal et Ménaka.

Bamako, le 22 juin 2019

Le Secrétaire général
Dr Mama Coumaré

En savoir plus...

Communiqué du ministère de la Santé et des Affaires sociales suite à la disparition des camions de la Pharmacie Populaire du Mali

Le Ministère de la Santé et des Affaires Sociales informe l’opinion publique que, dans le cadre d’un approvisionnement correct du pays en médicaments, deux camions de livraison de la Pharmacie Populaire du Mali (PPM) ont quitté Bamako, le 5 juin 2019, pour Gao.

Les deux véhicules transportant les médicaments pour Gao, Ansongo, Kidal et Ménaka ne sont jamais arrivés à destination (Gao) alors qu’ils ont quitté Mopti depuis le 9 juin 2019. Ayant perdu tout contact avec les conducteurs, le ministère, à travers la Pharmacie Populaire du Mali, a alerté aussitôt les services de sécurité.

En attendant les conclusions de recherches des services compétents, les informations recueillies sur place font état d'un braquage et d'un enlèvement des véhicules et leurs contenus (majoritairement composés de médicaments antipaludiques) d'une valeur d'environ 112 millions de francs CFA.
Ces médicaments antipaludiques étaient destinés à la prévention du paludisme dans ces régions. Suivant cette situation de près, le ministre de la Santé et des Affaires Sociales a eu ce vendredi 21 juin 2019, une rencontre avec la direction de la Pharmacie populaire du Mali à qui des instructions ont été données dans le sens d'un dénouement heureux de cette situation.

Le ministre sait compter sur l'implication de tous pour retrouver sains et saufs les deux conducteurs, les véhicules et leurs contenus.
Bamako, le 21 juin 2019
Le secrétaire général Dr Mama Coumaré

 

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS