Menu

A+ A A-

Actualités (1566)

Rapport d’activités de pharmacovigilance du CNAM du 1er janvier au 30 juin 2018

Le Centre National de Référence de pharmacovigilance (CNRP) a été créé au sein du CNAM par l’arrêté N°2011_4201_MS-SG du 14 octobre 2011. Il a pour missions de :
-    recueillir et diffuser les informations sur les effets indésirables des médicaments ;
-    analyser et évaluer le lien entre le médicament et les effets indésirables par l’imputabilité ;
-    documenter et archiver les informations sur les effets indésirables des médicaments dans une banque de données ;
-    faire le suivi et la rétro information à la notification des effets indésirables des médicaments ;
-    répondre aux demandes sur les effets indésirables des médicaments ;
-    assurer le contact avec le centre international de pharmacovigilance de l’OMS (Uppsala monitoring Center) et y soumettre des rapports ;
-    programmer des enquêtes de pharmacovigilance ;
-    participer à l’enseignement et à la formation des professionnels de santé en matière de pharmacovigilance ;
-    générer des alertes en matière de pharmacovigilance.

Du 1er janvier au 30 juin 2018, les activités de pharmacovigilance ont porté sur : le suivi des effets indésirables notifiés par les structures sanitaires, la formation et la recherche.
Il y a eu 10 cas d’Effets Indésirables Médicamenteux (EIM) enregistrés dans la base des données Vigiflow du 01janvier au 30 juin 2018. Pour en savoir plus, télécharger le rapport.

En savoir plus...

Situation épidémiologique de la 39ème semaine de l’année 2018

La situation épidémiologique de la semaine a été caractérisée par la persistance de l’épidémie de rougeole dans le district sanitaire de Bougouni et la survenue de l’épidémie de rougeole dans le district sanitaire de Sélingué. Les ripostes vaccinales font état de 517 enfants de 6-59 mois vaccinés , soit une couverture de 31,71% dans aire de santé de Banzana (District sanitaire de Bougouni) et de 1 177 enfants de 6 mois à 14 ans vaccinés, soit une couverture de 87,57% dans l’aire de santé de Siékorolé (District sanitaire de Sélingué). Télécharger le bulletin et la situation épidémiologique pour plus de détails

 

 

 

 

En savoir plus...

FORMATION DES AGENTS EN INFORMATIQUE SUR LES LOGICIELS WORLD EXCEL POWER POINT ET INTERNET

Dans le cadre de l'amélioration de la compétence de ces agents en informatique, le Centre National d'appui a la Lutte contre la Maladie (CNAM) organise une formation sur les modules suivants: World, Excel ,Power point,et Internet.

La formation débutera  du 15 au 26 octobre 2018 au sein du CNAM par l'ANTIM.

Retrouver les TDR ci dessous

Télécharger les pièces jointes :
En savoir plus...

Situation épidémiologique de la 38ème semaine de l’année 2018

La situation épidémiologique de la 38ème semaine a été caractérisée par la confirmation de l’épidémie de rougeole à Bougouni de la 37ème semaine. La riposte vaccinale dans l’aire de santé de Méridiéla (district sanitaire de Bougouni) fait état de 3 671 enfants vaccinés de 6 mois à 5 ans, soit une couverture vaccinale de 127%. Télécharger le bulletin et la situation épidémiologique pour plus de détails

 

 

 

En savoir plus...

Renforcement du système de santé: l'Initiative Clinton aux cotés du Gouvernement du Mali

Le Premier ministre Soumeylou Boubèye Maiga a reçu ce vendredi 28 septembre, à la Cité administrative, une délégation de l’Initiative Clinton pour l’accès à la santé, conduite par Madame Charlotte LEJEUNE.

La délégation séjourne dans notre pays sur invitation du ministère de la Santé, pour aider le département à concrétiser l'objectif consistant à sauver un million de vies. La participation de l’Initiative Clinton pour l'accès à la santé se traduira par un appui technique et stratégique dans la reforme du système de la santé au Mali et pour réduire la mortalité infantile, néo-natale et maternelle.
Le Premier ministre a indiqué à la délégation de l'Initiative Clinton l'ordre de priorité élevé que son Gouvernement accorde aux questions de santé, avant de se réjouir de l'appui stratégique et de l'expertise que l'organisation américaine s'engage à mettre à la disposition de l'Etat malien.
Source : Primature

En savoir plus...

Pr Ogobara Doumbo décédé il y a 4 mois Le ministre Samba Sow rend hommage à un chantre de la lutte contre le paludisme

Décédé à Marseille le 9 juin dernier, le feu Pr Ogobara Doumbo et sa famille ont été honorés par la Nation malienne avec l'organisation, le 16 juin, de funérailles nationales à la dimension de l'illustre disparu.
Quatre mois plus tard, les collaborateurs, l'association culturelle Guinna Dogon, et amis de l'illustre disparu ont rendu, ce vendredi 28 septembre 2018 dans l'amphitheatre de la Faculté de Médecine du Point G de Bamako, un hommage grandeur nature à celui qui était considéré comme une icône mondiale en matière de recherche, et particulièrement sur le paludisme.
En compagnie de son collègue de l'innovation et de recherche scientifique, Assetou Founé Samaké Miguan, le ministre de la santé et de l'hygiène publique, Pr Samba Sow, a, dans un discours plein d'émotions, rappelé le mérite de l'homme, ses valeurs humaines. Selon le ministre Sow, le décès brutal du Pr Ogobara Doumbo, créé un vide que seule une union sacrée autour de l'excellence permettra de combler.
Le ministre Sow, lui aussi chercheur de renommée internationale, a souhaité une longue vie aux enfants biologique et spirituels de l'illustre disparu. Le chef du département de la santé a également souhaité que la flamme de l'excellence allumée par le Pr Doumbo soit entretenue par sa postérité.

En savoir plus...

Actualité du cabinet du MSHP

La crème de l'administration sanitaire du Mali autour du Ministre de la santé et de l'hygiène publique, Prof Samba Ousmane Sow pour la Réunion de validation du "Plan stratégique de lutte contre le paludisme 2018-2022".
Directeurs régionaux de santé, directeurs d'hôpitaux, directeurs de services centraux et décentralisés, de la société civile, les ordres professionnels de santé, les représentants syndicaux, les partenaires techniques de lutte contre le paludisme.
Cette réunion devra aussi permettre de traiter les questions d'actualité sanitaire du pays.

En savoir plus...

Mastère Professionnel: « Développement Clinique Du Médicament » Formation continue 2018

La Faculté de Pharmacie de l’Université Mohammed 6 des Sciences de la Santé (UM6SS) a le plaisir de vous faire part du lancement du Mastère Professionnel « Développement Clinique Du Médicament ».

Le Mastère DCM est la première formation de ce type mise en place au Maroc et en Afrique dans le domaine de la recherche clinique. Organisée avec le soutien de l’industrie pharmaceutique marocaine et d’une CRO (Contract Research Organization) française, cette formation débouche directement sur une pluralité de métiers (voir ci-joint brochure) mais qui partagent les mêmes spécificités en terme de connaissances, de compétences et d’aptitudes.

Pour les résidents hors Maroc, les enseignements se feront à distance (formation synchrone ou asynchrone) en suivant les cours en ligne sur une plateforme e-learning.

Des documents de support seront proposés sur la plateforme e-learning.

Dernier délai d'inscription :  15 octobre 2018

Coût de la formation :

20 000 dirhams pour les Etudiants (places limitées)

30 000 dirhams pour les Professionnels de santé

 

Plus d'info :

Voir la brochure ci-joint

http://pharma.um6ss.ma/masteres-professionnels/#1532622313-1-88

En savoir plus...

Actualité du cabinet du MSHP : la sympathique méthode Samba Sow rassure ses collaborateurs

Propre à lui pour galvaniser "sa troupe", la "méthode Samba Ousmane Sow" est vue par ses collaborateurs comme une bonne stratégie de management. D'un commerce abordable, attentif, et solidaire, ce médecin chercheur nommé ministre d'état en avril 2017 et reconduit ce mois-ci à son poste, le ministre de la santé et de l'hygiène publique, Pr Samba Ousmane Sow, a surpris sans surprendre ceux qui le connaissent, en s'introduisant humblement ce matin, lundi 24 septembre 2018, dans le bureau de chacun de ses proches collaborateurs (cabinet). L'objectif de cette visite de courtoisie du ministre était de s'assurer de leurs conditions individuelles de travail. Très convivial, ce tour des bureaux a permis au chef du département de réarmer le moral de ses collaborateurs pour les nouveaux défis à relever, après que le chef de l'Etat et le Premier ministre aient placé leur confiance en celui qui porte une noble initiative de moderniser le système de santé du Mali. Avant d'occuper son bureau en fin de réhabilitation, sis au premier étage du bâtiment 11 dans la Cité administrative, Pr Sow s'est doté d'une bonne dose de sympathie de ses collaborateurs(cadres et personnel d'appui dont les secrétaires, les chauffeurs et les plantons). Histoire de bien aborder une journée chargée dont les couleurs lui avaient été annoncées, quelques instants plus tôt, lors d'un briefing avec le secrétaire général, Dr Mama Coumaré, et le chef de cabinet, Yaya HAIDARA. Il faut rappeler que le ministre Samba Ousmane Sow, comme certains collègues ministres, gardent la fière réputation d’être technocrates et hommes de terrain. En ce qui concerne Samba Ousmane Sow, il ménage harmonieusement sa mission de ministre et chercheur actif. Bonne journée de travail !

En savoir plus...

Situation épidémiologique de la 37ème semaine de l’année 2018

La situation épidémiologique de la 37ème semaine a été caractérisée par une épidémie de rougeole dans les districts sanitaires de Bougouni et de Kalaban Coro. les ripostes vaccinales font état de de 334 enfants de 9 mois à 14 ans vaccinés dans l’aire de santé de Kabala (District sanitaire de Kalaban Coro), soit une couverture vaccinale de 116,78% et 1520 enfants de 6 mois à 5 ans vaccinés  dans l’aire de santé de Méridiéla (District sanitaire de Bougouni), soit une couverture vaccinale de 25% à la deuxième journée de vaccination. Télécharger le bulletin et la situation épidémiologique pour plus de détails

 

 

 

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS