Menu
A+ A A-

Sitrep n°157 : Rapport de situation Covid-19 au Mali du 31 Mai au 06 Juin 2021

 

La situation de la Covid-19 au Mali couvrant la période du 31 Mai au 06 Juin 2021 fait état de :

 

  • 33 cas de Covid-19 et 2 décès enregistrés ;
  • Cumul de cas confirmés depuis le début de l’épidémie est 14 298 ;
  • Cumul de guéris est de 9 873 ;
  • 519 décès sur les 14 298 cas soit une létalité globale de 3,6%.

Pour en savoir plus sur le rapport, télécharger le rapport ci-dessous.

 

Rapport N°158 de situation COVID-19 au Mali du13 Juin 2021

 Le rapport de situation  COVID-19 du 07 au 13 Juin 2021 au Mali s’articule autour des points suivants : 

 

·         Contexte ;

 

·         Épidémiologie et surveillance ;

 

·         Prise en charge des cas ; 

 

·         Interventions de santé publique au niveau national ;

 

·         Gaps et défis urgents identifiés ;

 

·         Recommandations.

 

Pour plus de détails, télécharger le rapport

 

Avis de vacances de postes

 

Santé Digitale lance un avis de vacances de postes pour  le Projet SanDi - Énergie solaire, télésanté et protection sociale pour transformer la santé communautaire au Mali. La date limite de dépôt des candidatures est le 15 Juin 2021.

 

Pour en savoir plus, cliquer sur les liens :

 

Coordinateur/trice de Projet - https://jobs.undp.org/cj_view_job.cfm?cur_job_id=99714 

 

Chargé/e de Suivi Évaluation - https://jobs.undp.org/cj_view_job.cfm?cur_job_id=99713 

 

 

 

 

 

 

Situation épidémiologique de la 21 ème semaine de l’année 2021

La situation épidémiologique de cette semaine a été caractérisée par une diminution du nombre de cas confirmés de COVID-19 (24 cas dont 3 décès avec un taux de positivité de 0,42%) par rapport à la semaine précédente (51 cas dont 3 décès avec un taux de positivité de 0,91%) ; la poursuite de la campagne de vaccination contre la COVID-19 dans le District de Bamako et les districts sanitaires de Kalaban Coro, Kati, Sikasso, Ségou, Kayes et Gao. Outre la pandémie à COVID-19, la situation donne le détail des autres maladies de la surveillance épidémiologique.

Pour plus d’informations, télécharger le rapport de situation.

 

Rapport N°156 de situation COVID-19 au Mali

Le rapport de situation  COVID-19à la date du 24 au 30 Mai 2021 au Mali s’articule autour des points suivants :

 

·         points saillants ;

 

·         contexte ;

 

·         épidémiologie et surveillance ;

 

·         Prise en charge des cas ;

 

·         Interventions de santé publique au niveau national ;

 

·         Gaps et défis urgents identifiés ;

 

·         Recommandations.

 

Pour plus de détails, télécharger le rapport

 

 

 

 

 

 

 

Actualisation du plan de mobilisation des parties prenantes intégrant le mécanisme de gestion des plaintes du « Projet vaccin AF Mali COVID-19 »

Outre les vaccins acquis par COVAX, l’Équipe Africaine d’Acquisition de Vaccins (EAAV), mise en place par l’Union africaine, est en train de négocier, par l’intermédiaire de l’UNICEF, un accès supplémentaire aux vaccins qui contribuera à couvrir la population totale jusqu’à 60 %, dans les pays qui en font la demande. C’est dans ce contexte que le Gouvernement malien à travers l’UCP REDISSE III/COVID-19 mise en place par le Ministère de la Santé et du Développement Social, ont commandité l’actualisation du Plan de Mobilisation des Parties Prenantes (PMPP) comprenant le mécanisme de gestion des plaintes du projet du projet parent (PP) afin de susciter cette mobilisation communautaire en vue de l’acquisition et du déploiement du vaccin dans le pays. Le présent rapport s’inscrit donc dans ce sens.

Les principaux objectifs du Financement Additionnel sont de permettre un accès abordable et équitable aux vaccins COVID-19 qui répondent aux critères d’approbation des vaccins de la Banque mondiale (ACC) et d’aider à assurer un déploiement efficace des vaccins au Mali grâce à un renforcement du système de vaccination et à renforcer davantage les activités de préparation et d’intervention dans le cadre du projet parent. Pour rappel, le Projet COVID-19 Mali, (projet parent) financé par la Banque mondiale à travers l’IDA d’un montant de 12, 9 millions de dollars EU en don et d’un montant de 12, 9 millions de dollars EU de la BIRD en crédit, a été approuvé le 10 avril 2020. Pour en savoir plus, télécharger le plan.

 

Atelier de révision des supports de communication sur la prévention et la réponse à la maladie à virus Ebola à Fana, du 17 au 19 Mai 2021

L’an deux mille vingt un et du dix-sept au dix-neuf mai se sont déroulés dans la salle de conférence de l’hôtel Auberge Titi de Fana, les travaux de l’atelier de révision des supports de communication sur la prévention et la réponse à la maladie à virus Ebola à Fana.

 

Etaient présents à cette rencontre :

 

Niveau national :

 

-          03 représentants du Centre National d’Information, d’Education et de Communication pour la Santé ;

 

-          01 représentant de l’Agence Nationale de la Télésanté et d’Informatique Médicale ;

 

-          01 représentant du Centre National d’Appui à la Santé Animale ;

 

-          01 représentant de l’Institut National de la Santé Publique ;

 

-          01 représentant de l’Hôpital de Dermatologie de Bamako

 

-          03 représentants de Breakthrough ACTION.

 

Niveau Local (District sanitaire) :

 

-          Le Médecin chef du district sanitaire de Fana ;

 

-          Le Chef du Service Local du Développement Social et de l’Economie Solidaire de Fana ;

 

-          Le Chef du service local de la promotion de la femme de l’enfant et de la famille de Fana ;

 

-          Le représentant de la FELASCOM de Fana ;

 

-          Le secrétaire général du RECOTRADE de Fana ;

 

La cérémonie d’ouverture, placée sous la présidence de la représentante du Centre National d’Information, d’Education et de Communication pour la Santé (CNIECS) a été marquée par trois interventions dont celle du Médecin chef du district sanitaire qui après les salutations d’usage, s’est réjoui de la tenue de la présente rencontre à Fana avant de souhaiter la cordiale bienvenue aux participants.

 

Le représentant du partenaire technique et financier a fait un tour d’horizon du contexte dans lequel se tient le présent atelier à savoir la révision des supports de communication sur la prévention et la réponse à la maladie à virus Ebola. Il a rassuré les participants de l’accompagnement sans faille du partenaire pour la mise en œuvre des recommandations issues des travaux de cet atelier.

 

La représentante du CNIECS a dans son discours d’ouverture rappelé l’objectif majeur de cet atelier qui est de réviser les supports de communication sur la prévention et la riposte à l’épidémie de la maladie à virus Ebola. Elle a ensuite invité l’ensemble des participants à une participation active aux travaux de groupe pour l’atteinte des objectifs.

 

Les objectifs de l’atelier sont :

 

Objectif général :

 

Réviser/développer les supports de communication sur la prévention et la riposte à l’épidémie de la maladie à virus Ébola

 

Objectifs spécifiques

 

-          Passer en revue les supports visuels (affiches, aide-mémoire, plaquettes, flyers, etc.) sur la MVE de 2014 et apporter des corrections si nécessaires ;

 

-          Mettre à jour les messages, les microprogrammes et spots TV et audio pour de nouvelles productions sur la prévention de la MVE ;

 

-          Proposer de nouveaux messages prenant en compte la coexistence Maladie à Coronavirus et MVE.

 

La méthodologie utilisée a consisté à faire :

 

-          la présentation et discussions sur les supports de 2014 ;

 

-          les Travaux de groupe sur la correction par type de support (Affiches, dépliants, aide-mémoire, flyers, spots et microprogrammes, guides, etc.) ;

 

-          la Plénière sur les résultats des travaux de groupe.

 

Les présentations ont porté sur les supports de communication Ebola qui sont essentiellement axés sur :

 

Ø  le kakemono sur les mesures de prévention contre la maladie à virus Ebola ;

 

Ø  les affiches avec des numéros verts pour indiquer les voies en face des cas suspects ;

 

Ø  l’aide-mémoire sur les manifestations et les modes de transmission de la maladie à virus Ebola ;

 

Ø  les dépliants sur les méthodes de réduction de la propagation de la maladie et les bonnes pratiques à promouvoir ;

 

Ø  les panneaux sur les gestes barrières et les numéros verts ;

 

Ø  les messages destinés aux communautés pour la lutte contre la maladie à virus Ebola.

 

Ce fut ensuite la répartition des participants en deux (02) groupes de travail avec comme mandat d’une part de réviser le contenu des différents supports imprimés de communication en matière de lutte contre la maladie à virus Ebola et d’autre part d’élaborer des microprogrammes et spots.

 

Les résultats de ces travaux de groupes ont été présentés et amendés en plénière.

 

Un canevas provisoire sur le dialogue communautaire a été élaboré par les participants qui servira de document de base pour la mise en place d’une référence nationale en matière de dialogue communautaire au Mali. , un bref rappel a été fait sur la gestion des rumeurs au niveau du centre d’appel.

 

L’atelier a pris fin par les mots de remerciement des participants à l’endroit du partenaire technique et financier pour l’appui qui nous a permis d’atteindre des résultats appréciables.

 

Au terme des travaux de l’atelier, les recommandations suivantes ont été formulées :

 

Situation épidémiologique de la 15ème semaine de l’année 2021

La situation épidémiologique de cette semaine a été caractérisée par une diminution du nombre de cas confirmés de Covid-19 (1 226 cas dont 25 décès avec un taux de positivité de 11,59%) par rapport à la semaine précédente (1 343 cas dont 16 décès avec un taux de positivité de 14,37%) ; la poursuite de la campagne de vaccination contre la COVID-19 dans le District de Bamako, Kalaban coro, Kati. Pour en savoir plus, télécharger le rapport de situation.

 

Rapport final du cadre de Gestion Environnementale et Sociale (CGES)

Le Projet Accélérer les Progrès vers la Couverture Sanitaire Universelle (PACSU) se concentre sur le maintien de la continuité des soins de santéessentiels et le renforcement de la surveillance à base communautaire à moyen terme. Le présent CGES est établi pour identifier les impacts et risques potentiels associés aux différentes interventions pendant la mise en œuvre du PACSU au Mali et de définir les procédures et les mesures de gestion environnementale et sociale qui devront être mises en œuvre pendant l’exécution du projet. Il définit le cadre de suivi et de surveillance ainsi que les dispositions institutionnelles à prendre durant la mise en œuvre du Projet et la réalisation des activités pour atténuer les impacts environnementaux et sociaux négatifs, les supprimer ou les réduire à des niveaux acceptables. Pour en savoir plus, télécharger le rapport ci-dessous.       

 

Situation épidémiologique de la 5ème semaine 2021

La situation épidémiologique de cette semaine a été caractérisée par une diminution du nombre de cas confirmés de Covid-19 (85 cas avec un taux de positivité de 1,50%) par rapport à la semaine précédente (108 cas avec un taux de positivité de 1, 87%). Pour plus d’information, télécharger ci-dessous le rapport.