Menu
A+ A A-
Politiques Ministère Santé

Politiques Ministère Santé (43)

Programme de Développement Socio-Sanitaire 2020-2023 (PRODESS IV)

Le Programme de Développement Socio-Sanitaire 2020-2023 (PRODESS IV) est un précieux outil des services techniques du secteur santé, du développement social et promotion de la famille et leurs partenaires pour l’élaboration des plans opérationnels annuels et des autres projets de développement socio-sanitaires. Pour en savoir plus, télécharger le document PRODESS IV ici

 

En savoir plus...

Actualisation du plan de mobilisation des parties prenantes intégrant le mécanisme de gestion des plaintes du « Projet vaccin AF Mali COVID-19 »

Outre les vaccins acquis par COVAX, l’Équipe Africaine d’Acquisition de Vaccins (EAAV), mise en place par l’Union africaine, est en train de négocier, par l’intermédiaire de l’UNICEF, un accès supplémentaire aux vaccins qui contribuera à couvrir la population totale jusqu’à 60 %, dans les pays qui en font la demande. C’est dans ce contexte que le Gouvernement malien à travers l’UCP REDISSE III/COVID-19 mise en place par le Ministère de la Santé et du Développement Social, ont commandité l’actualisation du Plan de Mobilisation des Parties Prenantes (PMPP) comprenant le mécanisme de gestion des plaintes du projet du projet parent (PP) afin de susciter cette mobilisation communautaire en vue de l’acquisition et du déploiement du vaccin dans le pays. Le présent rapport s’inscrit donc dans ce sens.

Les principaux objectifs du Financement Additionnel sont de permettre un accès abordable et équitable aux vaccins COVID-19 qui répondent aux critères d’approbation des vaccins de la Banque mondiale (ACC) et d’aider à assurer un déploiement efficace des vaccins au Mali grâce à un renforcement du système de vaccination et à renforcer davantage les activités de préparation et d’intervention dans le cadre du projet parent. Pour rappel, le Projet COVID-19 Mali, (projet parent) financé par la Banque mondiale à travers l’IDA d’un montant de 12, 9 millions de dollars EU en don et d’un montant de 12, 9 millions de dollars EU de la BIRD en crédit, a été approuvé le 10 avril 2020. Pour en savoir plus, télécharger le plan.

 

En savoir plus...

Lignes directrices internationales d’éthique pour la recherche en matière de santé

Le Conseil des Organisations internationales des Sciences médicales (CIOMS) en collaboration avec l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) ont élaboré 25 lignes directrices internationales d’éthique pour la recherche en matière de santé impliquant des participants humains qui sont :

 

·         Ligne directrice 1 : Valeurs scientifique et sociale et respect des droits ;

 

·         Ligne directrice 2 : Recherche dans des environnements à faibles ressources ;

 

·         Ligne directrice 3 : Répartition équitable des bénéfices et des contraintes dans le choix des personnes et des groupes participant aux recherches ;

 

·         Ligne directrice 4 : Bénéfices individuels potentiels et risques de la recherche ;

 

·         Ligne directrice 5 : Choix du témoin dans les essais cliniques ;

 

·         Ligne directrice 6 : Prise en charge des besoins de santé des participants ;

 

·         Ligne directrice 7 : Engagement communautaire ;

 

·         Ligne directrice 8 : Partenariats collaboratifs et renforcement des compétences pour la recherche et la revue éthique ;

 

·         Ligne directrice 9 : Personnes capables de donner un consentement éclairé ;

 

·         Ligne directrice10 : Modifications du consentement éclairé et dispenses ;

 

·         Ligne directrice11 : Collecte, stockage et utilisation de matériel biologique et des données associées ;

 

·         Ligne directrice12 : Collecte, stockage et utilisation de données dans le cadre de la recherche en matière de santé ;

 

·         Ligne directrice 13 : Remboursement et indemnisation des participants de recherche ;

 

·         Ligne directrice 14 : Traitement et indemnisation des préjudices liés à la recherche ;

 

·         Ligne directrice 15 : Recherche impliquant des personnes ou des groupes vulnérables ;

 

·         Ligne directrice 16 : Recherche impliquant des adultes incapables de donner un consentement éclairé ;

 

·         Ligne directrice 17 : Recherche impliquant des enfants et des adolescents ;

 

·         Ligne directrice 18 : Les femmes en tant que participants de recherche ;

 

·         Ligne directrice 19 : Les femmes enceintes et allaitantes en tant que participants de recherche ;

 

·         Ligne directrice 20 : Recherche lors de catastrophes ou d'épidémies ;

 

·         Ligne directrice 21 : Essais randomisés par grappes ;

 

·         Ligne directrice 22 : Utilisation de données obtenues en ligne et via des outils numériques dans la recherche en matière de santé ;

 

·         Ligne directrice 23 : Obligations relatives à l'établissement de comités d'éthique de la recherche et à leur examen des protocoles ;

 

·         Ligne directrice 24 : Responsabilité publique dans la recherche en matière de santé ;

 

·         Ligne directrice 25 : Conflits d'intérêts.

 

Pour en savoir plus, télécharger le document, les commentaires soutiennent chacune des directives.

 

 

 

 

 

 

En savoir plus...

Arrêté N°2019-2521/MSAS-SG du 26 aout 2019 fixant la liste nationale des médicaments essentiels en Dénomination Commune Internationale (DCI)

Le présent arrêté fixe, suivant le tableau joint en annexe, la liste nationale des médicaments essentiels en Dénomination Commune Internationale (DCI) suivant le niveau d’utilisation.

L'annexe à télécharger ici

En savoir plus...

2ème conférence internationale des ministres de la santé et des ministres des TIC sur la sécurité des soins en Afrique, du 17 au 22 Juin 2018 au Bénin

Cette 2ème édition de la conférence ministérielle CIMSA 2018 s’inscrit dans le cadre du suivi des recommandations de la CIMSEF 2012 organisée du 09 au 14 décembre 2012 à Cotonou au Bénin, et dans la promotion de l'amélioration de la qualité des soins et la sécurité des patients à travers l’utilisation des TIC comme facteur de renforcement de la performance de nos systèmes de santé en Afrique.

La rencontre a réuni plus de 350 participants provenant des organisations internationales et régionales, des ONG, des opérateurs et agences du secteur des TIC et du secteur public et privé de la santé dont 17 délégations ministérielles provenant de plus de 20 pays d’Afrique, d’Europe, d’Amérique, et a bénéficié de l’assistance technique du RIPAQS et ainsi que de l’appui financier de partenaires institutionnels du secteur de la santé (OOAS, OMS, AFD, UEMOA, MUSKOKA, ONUSIDA, UNFPA, Coopération française,…).

Télécharger la Déclaration de COTONOU pour en savoir plus.

En savoir plus...

Guide des indicateurs du secteur santé, développement social et promotion de la famille

Ce guide souhaite être une aide pour tous les personnels du secteur de la santé, du développement social et de la promotion de la famille qui ont besoin, dans leur activité quotidienne et à tous les niveaux. Quatre grands types d’indicateurs peuvent-être identifiés :

·         Les indicateurs  socio-démographiques,

·         Les indicateurs de ressources,

·         Les indicateurs de résultat,

·         Les indicateurs d’impact.

Pour en savoir plus, télécharger le guide.

 

En savoir plus...

Documents du projet REDISSE 3

Retrouvez ci-dessous les documents du projet REDISSE 3 à savoir:

  • Plan de gestion des déchets dangereux du projet régionale de renforcement des systèmes de surveillance des maladies
  • Plan de gestion intégrée des vecteurs et des pesticides
  • Cadre de gestion environnementale et sociale du projet régionale de renforcement des systèmes de surveillance des maladies

 

 

En savoir plus...

Partenariat stratégique : guide pour l’élaboration de Plans d’Action Nationaux pour la Sécurité Sanitaire (PANAS)

L’objectif de ce guide est de fournir aux pays un aperçu du processus de renforcement des capacités de sécurité sanitaire et de servir de canevas à l'élaboration d'un Plan d'Action National pour la Sécurité Sanitaire (PANAS) suite à une évaluation externe conjointe (JEE) ou à une autre évaluation similaire. Ce document décrit les étapes majeures vers l’élaboration d'un PANAS, contient des détails supplémentaires sur chaque étape du processus, fournit des actions recommandées utiles et répertorie les ressources disponibles pour aider les pays. Ce guide soutient un processus d’élaboration du PANAS flexible, dirigé par le pays, comprenant des représentants de divers secteurs du gouvernement et s'appuyant sur les résultats des évaluations de la capacité de sécurité sanitaire dans le pays (évaluations JEE ou d’autres évaluations similaires). Pour plus d’informations, télécharger le guide et l'outil d'évaluation des pays.

En savoir plus...

Rapport des comptes de la santé du Mali, édition 2014

 Le présent rapport permettra aux décideurs des politiques de santé, aux chercheurs, aux acteurs du système de santé et partenaires techniques et financiers de disposer de façon permanente des réponses fiables aux questions telles que :

-       D’où proviennent les fonds affectés au financement du secteur de la santé ?

-       Qui gèrent ces fonds ?

-       Quels prestataires ou types de prestataires reçoivent ces fonds?

-       Quels types de services ont pu être fournis grâce à ces fonds ?

Par ailleurs, l’UEMOA a adopté lors de sa réunion des experts sectoriels de septembre 2014 à Ouagadougou, le projet de décision instituant la production des comptes de la santé dans ses Etats membres.

Le rapport  2014 est structuré en trois grandes parties :

-       La première partie présente le contexte du système de santé du pays et la méthodologie qui a servi à la production des comptes ;

-       La deuxième partie porte sur les résultats de ces comptes ;

-       Enfin, la troisième présente l’état des dépenses sur le paludisme, la tuberculose, le VIH et du SIDA, et la santé de la reproduction.

Plus d’informations dans le rapport, cliquez en bas.

En savoir plus...

Rapport des comptes de la santé du Mali, édition 2013

Les Comptes  de la Santé (CS) sont un outil indispensable du dispositif de suivi de la mise en œuvre de l’engagement de l’Etat et de ses partenaires pour un financement adéquat du secteur de la santé. Ils permettent d’estimer le volume des dépenses et de retracer les flux des financements utilisés dans le but de restaurer, d’améliorer ou d’entretenir la santé des individus, de la famille et de la communauté. Le rapport des comptes  de la santé 2013 fait ressortir des informations qui permettent de mieux connaître l’importance du rôle joué par les différents acteurs qui interviennent dans le financement de la santé en tant que sources de financement, gestionnaires des fonds ou prestataires de services de santé. Pour plus de détails, veuillez télécharger le rapport.

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS