Menu
A+ A A-

Le Ministre de la Santé et de l’Hygiene publique, Dr Togo Marie Madeleine opte pour la Promotion des jeunes cadres au niveau de certains postes stratégiques du Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique.

La nomination de Dr TOGO Marie Madeleine au département de la santé et de l’hygiène publique a permis d’apporter du sang neuf dans la prise de décision et dans la responsabilité. Elle a procédé à la nomination des jeunes cadres à certains postes stratégiques dans l’espoir d’initier l’innovation comme modèle de gouvernance et de laisser émerger les initiatives nouvelles. Ne dit on pas parfois que « c’est difficile du nouveau avec du vieux ». Cette rupture avec une pratique ancienne qui liait la responsabilité obligatoirement à un nombre élevé d’années d’exercice, semble satisfaire les cadres du département de façon générale. Les uns et les autres ventent surtout le mérite que ces nouveaux cadres qui viennent aux affaires n’ont pas nécessairement des affinités internes au niveau de leurs nouveaux services mais qu’ils se sentent engager à produire des résultats rien que des résultats pour espérer gagner des postes plus importants dans l’avenir. Cependant, la Ministre de la santé au-delà de la jeunesse semble fonder son choix sur des exigences liées à la probité, la loyauté, le bagage académique et surtout la compétence. C’est aussi un message fort à l’endroit de la jeunesse pour mériter la confiance placée en elle et bien faire pour donner la chance à d’autres jeunes cadres d’émerger dans l’avenir. Le conseil national de la jeunesse (CNJ) doit s’en réjouir et apprécier énormément les efforts du Président de la République El Hadj Ibrahim Boubacar Keita et de son gouvernement dirigé par Monsieur Modibo Keita. Le CNJ encourage vivement la Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique Dr Togo Marie Madeleine à persévérer. Autrement, elle a le soutien de la jeunesse, une jeunesse consciente et citoyenne prête à relever les défis du développement du secteur de la santé au Mali.

Avec les nominations récentes au Ministre de la Santé et de l’Hygiène publique nous saluons la venue des jeunes aux affaires, ce qui rime avec la vision du Président de la république qui ne cesse de promouvoir les jeunes dans son gouvernement. On peut citer entre autres Dr Boubou Cissé, Mahamane Baby, Poulo, Rama, etc. Il apparaît dans sa vision politique une place de choix pour la responsabilisation des jeunes et surtout leur engagement pour la patrie. Ne dit on pas que l’avenir d’un pays ce sont ses jeunes. Ces valeurs ont caractérisé dans le temps notre culture au Mali et pourrait expliquer la venue des jeunes au lendemain des indépendances à occuper des postes importants. Donc, nous ne somme point surpris que le Dr Togo Marie Madeleine fasse de la promotion des jeunes une de ses priorités.

Parmi les cadres récemment promus, on peut citer entre autres le Directeur Général de l’Hôpital de Kati, le Directeur National de la Santé et le Directeur National Adjoint de la Santé, le Président Directeur Général de la Pharmacie Populaire du Mali, le Secrétaire général du Ministère de la Santé et de l’Hygiène publique(Segal), certains conseillers Techniques, les chargés de mission et le Chef de cabinet. Ces jeunes ont pour la plus part bénéficié de formation de qualité dans les universités africaines, européennes et américaines, en plus d’un parcours académique au Mali. Ce sont des compétences dans lesquelles l’Etat a fait des investissements importants et qui par souci de patriotisme ont accepté revenir pour servir dignement le pays. Par conséquent, il apparaît donc logique que l’Etat les accompagne. Il s’agit de jeunes technocrates fonctionnaires qui respectent le principe de la neutralité dans la gestion des affaires publiques et qui cherchent à servir les citoyens sur le même pied d’égalité. A ce rythme, nous pouvons espérer que le Dr Togo Marie Madeleine va bâtir un système de santé efficace en s’appuyant sur ces jeunes cadres valables, compétents et surtout disponibles à servir l’Etat. Certainement qu’ils auront besoin d’être compris au regard des critiques insensées parfois et de la jalousie aveugle. Il revient donc aux plus hautes autorités du Mali et à la population générale de soutenir les initiatives du Ministre de la santé afin qu’elle puisse débarrasser le système de santé des brebis galeuses et de réussir véritablement les réformes en cours pour améliorer le fonctionnement des structures de santé tel que prévu par la politique de la santé si l’on sait que le contribuable dépense beaucoup pour sa santé. Il revient aux jeunes promus et aux autres qui devront l’être d’avoir confiance en eux mêmes, d’être productifs et surtout d’être engagés pour la cause nationale. Enfin, ce qu’il faut retenir c’est que seule le travail bien fait peut payer et servir de gage pour un développement harmonieux du pays. Sous d’autres cieux, notamment en occident, les responsables politiques ont toujours fait confiance à la jeunesse, et très vite les jeunes cadres accèdent à des responsabilités importantes dans les organisations et auprès des présidents et des responsables de grandes institutions. Espérons que cela soit un bon début pour le Mali, et que des actions de ce genre posées par Dr Togo Marie Madeleine Togo puissent se répéter et bénéficier du soutien des hautes autorités, notamment du Président de la République Ibrahim Boubacar Keita qui est l’ami des jeunes et un fervent protecteur des talents (des têtes bien faites).

Les jeunes à vos marques !

 

 

 

Dernière modification levendredi, 01 juillet 2016 15:53

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut