Menu

A+ A A-

Ouéléssébougou accueille la campagne nationale de vaccination contre le tétanos maternel et néonatal.

Lundi 20 novembre 2017: Le Centre municipal de Ouélessebougou plein à craquer des enfants, et des personnalités de la ville a abrité le lancement de cette campagne. Le ministre de la Santé et de l'hygiène publique, Par Samba Sow a inoculé la première dose de vaccin. Il est reconnu que le tétanos maternel est responsable de beaucoup de décès maternels et néonatals.
33 districts sanitaires a haut risque sont concernés par cette vaccination. Ils sont répartis entre toutes les régions sauf Bamako et Taoudeni. Le closterium tetani est la bactérie responsable du tétanos. L'absence de la vaccination de la mère ou l'absence d'hygiène du cordon ombilical du bébé sont les causes de cette maladie. Ce deux dernières années, le Mali a enregistré 14 cas, dont 7 cas par an. Le dernier cas de tétanos à Ouelessebougou date de 2010. Cependant, les efforts et la vigilance doivent rester de mise.
Cette campagne s'étend sur semaine.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut