Menu

A+ A A-

Les acteurs à cœurs ouverts : "Nous soutenons ce processus, il faut y aller au plus vite à son application !"

Après une présentation limpide du projet de reformes du système de santé, par le secrétaire général, Dr Salif Samaké, le ministre de la santé et de l'hygiène publique, Pr Samba Sow, a précisé que la rencontre de Kayes n'est qu'une étape d'un processus inclusif engagé depuis plus de deux mois. Le ministre a également demandé les contributions sans ambages des participants. Pour lui, le défi à relever demande une implication de tous.
Dans sa réponse, le Pr Mamadou S. Traoré, dira que ces reformes sont opportunes et urgentes. Pour lui le temps s'y prête également. Donc, il faut y aller rapidement. C'est pourquoi il a proposé l'application de certains aspects concrets du projet de reforme. Il a cité notamment en référence le cas de la Direction générale de la santé (DGS), l'Institut national de la recherche de la pharmacopée traditionnelle dont les textes sont prêts à appliqués.

Pr Benoît Yaranga Koumaré : "J'attends fermement ces reformes pour lesquelles il faut y aller au plus vite". "Ne la faites pas comme un produit taillé sur mesure pour faire mal, pour déplaire ou déplaire à quelqu'un mais seulement et surtout pour servir à quelque chose utile au système et au secteur tout entier pour l'intérêt supérieur des usagers".

Diakalia Koné, Directeur du PNLP
Dans son intervention, il a proposé le concept "Dialogue pays" ou "consultation régionale" pour réfléchir et verser les conclusions au projet de document. Il a surtout soutenu et apprécié la position de laisser toutes les considérations pour se consacrer à l'unisson à ces reformes.

Dr Sangho Fanta Sangho, Directrice nationales adjointe de la Pharmacie et du médicament tout comme la directrice général e de l'agence nationales de la sécurité sanitaire des aliments, Dr Diakiaté Oumou Soumana Maiga, ont tour a tour soutenu et argumenté l'urgence de la mise en oeuvre de ces reformes en cours.

Les représentants du syndicat, Dodo Diarra et Issoufi Maiga, Dr Boubacar Soumaré ont apprécié la démarche inclusive et participative du ministre de la santé qu'il a d'ailleurs assuré du soutien des syndicats et du personnel.
Il ont félicité le ministre de les avoir associés à ce processus de reforme dès le départ.

 

 

 

Dernière modification levendredi, 08 septembre 2017 18:48

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut