Menu

A+ A A-

NotPetya: Les Hôpitaux ne sont pas épargnés

C'est quoi le NotPetya? 

Mardi a été marqué par la seconde cyberattaque majeure en autant de mois, affectant plusieurs pays et des dizaines de grandes entreprises. Et ce n'est que le début.

Le mois dernier, il s'agissait du ransomware WannaCrypt. Mais cette fois, les entreprises de sécurité Symantec et Bitdefender ont confirmé que c'est une souche du ransomware Petya, baptisée GoldenEye. Celui-ci ne chiffre pas uniquement des fichiers, mais également les disques durs, rendant les ordinateurs totalement inutilisables.

Beaucoup des rapports initiaux proviennent d'Ukraine. Sont notamment affectés des banques, des compagnies d'énergie et même le principal aéroport de Kiev. Le malware s'est répandu au Danemark, en Russie, au Royaume-Uni et aux États-Unis. Au moins un hôpital a été touché par le ransomware. 

En savoir plus ici

Comment s'en protéger?

Effectuez ces  étapes comme action préventive contre  les logiciels malveillants ransomware NotPetya :

1. Débrancher le câble LAN / Wi-Fi ;

2. Faire des sauvegardes des données ;

3. Mettre à jour votre  Anti-virus ;

4. Mettez à jour votre sécurité sur Windows en installant Patch MS17-010 publié par Microsoft sur ce lien: https://technet.microsoft.com/en-us/library/security/ms17-010.aspx

5. N’activer pas  la fonction micros ;

6. Désactiver la fonction SMB v1 Ports Block 139/445 et 3389

7. Encore, faire des sauvegardes des  fichiers importants sur votre ordinateur et enregistrez-les dans un autre endroit.

Pour plus d'information contactez l'Agence Nationale de Télésanté et d'Informatique Médicale (ANTIM)

Dernière modification lemercredi, 28 juin 2017 14:20

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut