Menu
A+ A A-

Message de Monsieur le Ministre de la Santé à l'occasion de la célébration de la journée mondiale sans tabac 2012

Chers compatriotes,

Le 31 Mai de chaque année, les Etats membres de l’Organisation Mondiale de la Santé célèbrent la Journée mondiale sans tabac.

C’est l’occasion pour chaque Etat, d’attirer l’attention de l’opinion nationale et internationale sur les méfaits du tabagisme sur la santé.

Le thème retenu cette  année  est  « l’interférence de l’industrie du tabac ».

 

Mes chers compatriotes,

Le tabagisme, véritable fléau, est l’une des principales causes de décès évitables. L’épidémie mondiale tue chaque année près de 6 millions de personnes, parmi lesquelles 600 000 sont des fumeurs passifs.

Si nous n’agissons pas, le nombre de victimes pourrait atteindre, d’ici à 2030, huit millions par an, dont plus de 80% dans les pays à revenus faibles ou moyens.

Ce phénomène est soutenu, par une stratégie commerciale, appliquée par l’Industrie du tabac à l’échelle mondiale, qui cible les jeunes et les femmes afin d’exploiter ce nouveau marché potentiel.

Il convient de rappeler que, depuis le 21 mai 2003, la communauté internationale dispose d’un important instrument juridique, qui est la Convention Cadre de l’OMS pour la lutte antitabac.

L'objectif de la Convention est de protéger les générations présentes et futures des effets sanitaires, sociaux, environnementaux et économiques dévastateurs de la consommation de tabac et de l'exposition à la fumée du tabac, en offrant un cadre pour la mise en œuvre de mesures de lutte antitabac par les parties prenantes, en vue de réduire régulièrement et notablement la prévalence du tabagisme et l'exposition à la fumée du tabac.

En application des dispositions de la Convention cadre, ratifiée par le Mali en 2005, notre pays a mis en place des mécanismes, afin de lutter efficacement contre le fléau du tabagisme. On peut noter :

-      l’adoption de la Loi N° 10-033 du 12 juillet 2010, relative à la commercialisation et à la consommation du tabac et des produits du tabac, qui interdit toute forme de publicité et toute activité de promotion ou de parrainage du tabac ;

-      la création d’un Comité national de contrôle du tabac.

Chers compatriotes,

Le thème de cette année est le témoignage de la prise de conscience, depuis l’élaboration de la Convention cadre, de l’obstacle que constitue cette interférence de l’Industrie, dans la lutte antitabac.

Alors qu’un nombre sans cesse croissant de pays s’attachent à honorer pleinement leurs obligations en vertu de la Convention  Cadre, l’industrie du tabac se montre de plus en plus déterminée pour y faire échec.

A ce sujet, le Directeur Général de l’OMS, le Dr Margaret CHANG disait dans son allocution d’ouverture de la 65ème Assemblée Mondiale de la Santé, je cite : « aucun Gouvernement cherchant à appliquer des mesures qui protègent la santé de la population ne devrait se laisser intimider par un secteur, surtout celui ayant la réputation des multinationales du tabac ».

Il s’agit donc pour nous, chers compatriotes :

-          d’exiger la transparence et l’exactitude des informations fournies par l’industrie du tabac ;

-          d’être assez vigilants pour ne pas accepter de l’industrie du tabac, des appuis visant à contourner l’interdiction légale de sponsoring.

Chers compatriotes,

Le moyen le plus sûr de préserver nos populations contre le fléau du tabagisme est de résister à l’ingérence de l’Industrie du tabac dans notre vie de tous les jours.

Bonne journée sans tabac et bonne santé.

Je vous remercie de votre aimable attention.

Dernière modification lemardi, 11 novembre 2014 00:06

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut