Menu
A+ A A-

Visite du MSAS MICHEL SIDIBE à l'Hôpital le Luxembourg : ‘‘Nous n'avons plus besoin d'évacuer à l'étranger les malades du cœur’’


Ce jeudi, 05 septembre 2019, le ministre de la Santé et des Affaires Sociales, Michel Hamala Sidibé, s'est rendu à l'hôpital Mère-Enfant Le Luxembourg de Bamako pour visiter l'Unité de cardiologie interventionnelle dont les activités ont débuté mercredi dernier.
Fruit d'un partenariat entre la Principauté de Monaco, l’association monégasque SHARE, la Fondation pour l’Enfance, des Associations et particuliers, cette unité dont l’inauguration officielle est prévue pour le début de l'année prochaine, permet de faire des interventions par cathétérisme afin de dilater ou déboucher les artères en cas d’attaque cardiovasculaire. Sa construction et son équipement auront coûté environ 1,5 million d'euros, financés en grande partie par le Gouvernement princier de Monaco, l’association SHARE et ses partenaires financiers. L’association SHARE a également soutenu la formation de toute l’équipe médicale et paramédicale pendant plusieurs années.
Appréciant cette visite du ministre, le Directeur médical du centre cardio-thoracique de Monaco, le Dr François Bourlon, a salué l'excellence des relations entre le Mali et la Principauté de Monaco qui aura permis la réalisation de cette unité qui permettra de sauver de nombreuses vies humaines au Mali. “C'est un atout extraordinaire pour les populations maliennes d'avoir une salle de cathétérisme cardiaque», a-t-il ajouté.
Pour sa part, le Directeur de l’Hôpital Mère-Enfant Le Luxembourg, Pr Mamadou B Diarra, s'est aussi déclaré motivé par cette visite du ministre et engagé à faire bon usage de joyau pour le bonheur des malades du cœur.
Le ministre de la Santé et des Affaires Sociales, Michel Hamala Sidibé, s'est réjoui du plateau technique de cette unité qui permettra de réduire la mortalité et les évacuations sanitaires sur l'extérieur, qui coûtent énormément cher au budget national. « Nous sommes ici pour accompagner une initiative porteuse. C'est un partenariat promoteur entre la Principauté de Monaco et l'hôpital Mère Enfant Le Luxembourg. Nous avons l'un des services les plus avancés en termes de nouvelles technologies médicales dans le domaine de la cardiologie. Nous n'avons plus besoin d'évacuer à l'étranger les malades du cœur. Cette unité de cardiologie interventionnelle et le centre André Festoc contribueront largement à l'amélioration de la santé des populations maliennes, conformément à la volonté du Président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta », a-t-il déclaré. Il a exhorté le personnel de l'Hôpital Mère Enfant Le Luxembourg à continuer de faire de cet hôpital un exemple dans la sous-région.
MSAS

Bulletin trimestriel du Système D’Information Sanitaire de routine du Mali NUMERO 7 Août 2019

 Le bulletin trimestriel d’information sanitaire présente le niveau de certains indicateurs clés de santé du Mali extraits du logiciel District Health Information Software version 2 (DHIS2) à la date du 21 Aout 2019. Il s’inscrit dans la diffusion régulière des informations sanitaires pour aider à la prise de décision à tous les niveaux de la pyramide sanitaire.
Cette parution est le septième numéro et prend en compte les données du deuxième trimestre 2019.

EN MARGE DE LA TICAD: Le ministre Michel H. Sidibé plaide pour un partenariat bilatéral Mali-Japon dans le domaine de la technologie…

L’Association Parlementaire Japon-Union Africaine a offert ce mercredi 29 août 2019, en marge du sommet de la TICAD au Japon, un petit déjeuner convivial au président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta et à sa délégation. 

Représentant à l’occasion le chef de l’Etat, le ministre de la Santé et des Affaires sociales, Michel Hamala Sidibé a  plaidé pour un partenariat bilatéral Mali-Japon dans le domaine de la technologie, de l’appui à la jeunesse... C’était  au 68è  étage de Royal Park Hôtel de Yokohama.

Au sortir de cette invitation de l’Association Parlementaire Japon-Union Africaine visant à renforcer l’excellente coopération bilatérale entre le Mali et le Japon, le représentant du président de la République, le ministre  de la Santé et des Affaires sociales et chef de la délégation, Michel H. Sidibé, s’est confié à la presse.  « Je pense que c’était très utile au nom du président de la République et du gouvernement du Mali, nous avons fait un plaidoyer pour que le partenariat avec le Japon soit renforcé essentiellement dans certains domaines clés qui peuvent être utiles pour le Mali.  

Etaient au centre de cette rencontre, entre autres thématiques : Comment appuyer la jeunesse ? Comment peut-on faire un transfert des compétences technologiques existantes ? Tout ce qui peut être du domaine de la robotique, même de l’intelligence artificielle. Mais plus que cela, on a aussi fait un plaidoyer très fort  invitant les parlementaires japonais à établir des ponts entre le secteur privé du Japon et le secteur privé du Mali. Je crois que c’était un message important et je suis persuadé que ces parlementaires vont le porter plus haut ».

La délégation comprenait également le ministre de l’Enseignement Supérieur, Mahamadou Famanta,  des diplomates maliens auprès des institutions africaines et onusiennes ainsi que des proches collaborateurs du président de la République.

 

MSAS

Cours de rattrapage au profit des Pupilles de la République

Dans le cadre du suivi scolaire, l’ONAPUMA en partenariat avec le Centre Père-Michel, a organisé des cours de rattrapage et des activités culturelles, ludiques et sportives au profit des pupilles.Ces visites scolaires en vue d’apprécier l’évolution scolaire des élèves.
Ces visites scolaires qui ont un durée déterminé entre le 05 au 30 Aout 2019, sont réalisées dans les six communes du district de Bamako et la commune de Kati s’inscrivaient en droite ligne des objectifs d’implication et de responsabilisation de l’administration scolaire et du personnel enseignant au bon encadrement des pupilles dans les différents établissements.

L’Objectif général est de créer un cadre d’épanouissement intellectuel, humain et psychologique aux enfants pupilles pour des vacances utiles.

Retrouvez les TDR et l'Offre technique pour plus d'information

Bulletin trimestriel du Système D’Information Sanitaire de routine du Mali NUMERO 6 - Mai 2019

Le bulletin trimestriel d’information sanitaire présente le niveau de certains indicateurs clés de santé du Mali extraits du logiciel District Health Information Software version 2 (DHIS2) à la date du 09 mai 2019. Il s’inscrit dans la diffusion régulière des informations sanitaires pour aider à la prise de décision à tous les niveaux de la pyramide sanitaire.
Cette parution est le sixième numéro et prend en compte les données du premier trimestre 2019.

Bulletin trimestriel du Système D’Information Sanitaire de routine du Mali NUMERO 6 - Mai 2019

Le bulletin trimestriel d’information sanitaire présente le niveau de certains indicateurs clés de santé du Mali extraits du logiciel District Health Information Software version 2 (DHIS2) à la date du 09 mai 2019. Il s’inscrit dans la diffusion régulière des informations sanitaires pour aider à la prise de décision à tous les niveaux de la pyramide sanitaire.
Cette parution est le sixième numéro et prend en compte les données du premier trimestre 2019.

CHU GABRIEL TOURE : Le groupe EMAK offre gracieusement près de 51 millions de F CFA de consommables et de matériels à la pédiatrie

Le ministre de la Santé et des Affaires Sociales, Michel Hamala Sidibé, a procédé, le lundi 19 août 2019, à la remise de médicaments, d'équipements et de consommables médicaux au département de la pédiatrie du centre hospitalier et universitaire(CHU) Gabriel Touré de Bamako, offerts par le groupe EMAK.

D'une valeur de 50 971 936 de F CFA, le don est composé entre autres de détecteurs de veine pédiatrique, doto-endoscopes, de Poupinel de 60 litres, dautoclave de 85 litres, d'aspirateurs chirurgicaux, d'oxymètres, et de pouls médicaux. Ces médicaments, consommables et matériels médicaux ont été offerts par le groupe EMAK, une entreprise malienne spécialisée dans le commerce de matériels et équipements biomédicaux.
Le directeur général du centre hospitalier universitaire Gabriel Touré, Pr Mounirou Baby a remercié l'Etablissement Mamadou Alou Kouma (EMAK) pour sa donation. Selon lui, c'est un geste patriotique, qui permettra d'améliorer le taux de survie des nouveau-nés. Il a salué la vision du ministre de la Santé et des Affaires Sociales, Michel Hamala Sidibé, pour les hôpitaux du Mali en termes d'équipements, de ressources humaines, de redistribution des revenus afin d'améliorer leur plateau technique.
Pr Mounirou Baby a réaffirmé l'engagement du personnel du CHU Gabriel Touré à redynamiser les conditions d'hygiène de l'hôpital.
A sa suite, le Chef du département Pédiatrie de l'Hôpital Gabriel, Pr Boubacar Togo, s'est dit très fier de ce geste du donateur qui, selon lui, apporte un appui précieux à son service afin d'être plus efficace dans la prise en charge des enfants et des nourrissons. « Comme les détecteurs de veines, les aspirateurs sont des matériels qui nous permettront de sauver beaucoup de nouveau-nés ou d'enfants en détresse respiratoire », a-t-il ajouté. Avant de lancer un appel à toutes les volontés à emboiter le pas à l'Etablissement Mamadou Alou Kouma en faveur des enfants et des nouveau-nés qui constituent une couche fragile.
L'occasion a été mise à profit par le Pr Fatoumata Dicko, chef de service Néonatologie, pour rendre hommage à Mamadou Alou Kouma PDG du groupe du même nom en rappelant une de ses oeuvres de coeur à savoir la prise en charge des frais médicaux du nouveau-né dont l'annonce de l'amputation du bras avait suscité un tollé.
Selon le Directeur général du groupe EMAK, Mamadou Cissé, cette donation entre dans le cadre de la responsabilité sociétale de leur entreprise. «Nous avons voulu apporter notre appui aux efforts consentis par le ministère de la Santé et des Affaires Sociales pour l'amélioration de la santé des populations maliennes. L'Etat seul ne peut pas tout faire. C'est une façon pour nous de remercier le gouvernement malien pour sa confiance placée en notre société », a-t-il déclaré.
Aux dires du ministre de la Santé et des Affaires Sociales, Michel Hamala Sidibé, la remise de ces matériels médicaux et de médicaments contribuera au renforcement des capacités du CHU Gabriel Touré pour une meilleure prise en charge des nouveau-nés. « Le geste que vient d'accomplir le groupe EMAK est la preuve d'un engagement et d'une collaboration entre les partenaires privés et l'Etat pour accompagner les structures sanitaires dans le renforcement de leurs capacités. Nous remercions le groupe EMAK pour son patriotisme qui permettra de sauver des vies. Nous comptons sur la continuité de cette collaboration fructueuse au bénéfice de nos populations », a ajouté Michel Hamala Sidibé.
De part sa position géographique et la diversité de ses services cliniques, l'hôpital Gabriel Touré est la structure hospitalière la plus fréquentée de la place avec en moyenne 100 000 consultations par an. Des consultations parmi lesquelles, plus de 50 000 pour le seul département de la pédiatrie. Il compte 492 lits, 670 agents, toutes catégories confondues.
Le taux doccupation des lits est passé de 56% en 2017 à 68% en 2018, soit une augmentation de 21,43%.

Abdrahamane Diamouténé