Menu
A+ A A-
Actualités news

Actualités news (489)

Cérémonie de remise de trophée de recherche en santé

C’était le Samedi 19 décembre 2015, à l’occasion de la semaine du médecin organisé  par l’Ordre des Médecins du Mali que le trophée de Recherche en santé a été décerné au Professeur Mamadou Souncalo TRAORE lors d’une soirée gala au parc national à la présence du président de l’Ordre des médecins Dr Lassana FOFANA, de Salif SAMAKE conseiller technique au Ministère de la Santé et l’Hygiène Publique et de plusieurs autres personnalités de marque.

Ledit trophée a été remis au Professeur Mamadou Souncalo TRAORE Ex secrétaire général du ministère de la santé, est un Médecin Epidémiologiste et Professeur d’Enseignement Supérieur en Santé Publique. Pr TRAORE est l’actuel Directeur Général de l’Institut National de Recherche en Santé Publique.

En savoir plus sur Pr Mamadou Souncalo TRAORE,

cliquer en bas.

 

En savoir plus...

La Ministre de la Santé à l’œuvre pour un hôpital propre et viable

Ce samedi 19 Décembre 2015, Madame TOGO Marie Madeleine TOGO, Ministre de la santé et de l’hygiène publique et ses homologues du Ministère de l’Environnement et de la Promotion de la Femme étaient en ligne de mire pour saluer une action citoyenne initiée par les jeunes de la commune II  concernant l’assainissement de l’hôpital Gabriel TOURE. 

Des images  critiques relayées sur la toile concernant l’état des lieux de l’hôpital Gabriel TOURE a été le vent annonciateur se soldant par une mobilisation massive et générale de la population de la commune II du district de Bamako. 

Hommes, femmes, jeunes, vieux étaient au rendez-vous pour faire de l’hôpital Gabriel TOURE un endroit propre et serein ou les malades peuvent espérer avoir un havre de paix. La cours, les toilettes, les espaces publics, les caniveaux ont été balayés de fond en comble, les coins et moindres recoins de l’hôpital ont fait l’objet d’attention particulière. 

Le comité de Coordination des Actions de Développement de Bagadadji en synergie d’actions avec les femmes de l’hôpital et l’ONG APD ont joué un rôle majeur pour donner un coup de pouce à ce grand balai. 

Madame la Ministre de la Santé a tenu à saluer toutes les personnes présentes à cette journée. Ce genre d’action citoyenne est noble et salutaire car montre la vitalité de la jeunesse et leur regard critique sur les questions de santé leur permet de prendre en compte certaines réalités et y mener des actions efficaces.

Son Ministère par sa voix mettra tout en œuvre pour mieux assainir l’hôpital Gabriel TOURE avec les moyens et outils nécessaires.

 

 

En savoir plus...

Téléconsultation entre Bamako et le CHU de Caen

Dans le cadre de la promotion de la télésanté au Mali, l’ANTIM organise des journées de téléconsultations humanitaires. C’est dans ce cadre qu’une téléconsultation a eu lieu ce mardi 15 Décembre 2015 au sein de la structure. Cette initiative est le fruit d’un partenariat entre l’ANTIM, l’Agence e-santé de la Basse Normandie, la société COVALIA, le CHU-CNOS, le service de chirurgie maxillo-faciale du CHU de Caen et l’ONG « Horizon vert ». Cette téléconsultation a concerné les patients ayant des malformations oro-maxillo-faciales dont la prise en charge est difficile, voire impossible au Mali.

Objectif :
L’objectif de cette téléconsultation était de permettre aux spécialistes maliens et français de discuter sur les différentes pathologies et de sélectionner ceux retenus pour une prise en charge.

Déroulement de l’activité
La direction de l’ANTIM a procédé au  lancement officiel de cette journée en présence du Directeur Général du CHU-CNOS, du doyen de la faculté de médecine et d’odonto-stomatologie, des étudiants en DES de chirurgie maxillo-faciale, de l’équipe nationale cadette de football et du personnel de l’ANTIM.
Les activités de téléconsultation ont été assurées par le Pr Hervé Benateau du CHU de CAEN en France et le Dr Hamady TRAORE du CHU-CNOS assisté par les Dr Hammadoun DIA et Ibourahiman KEITA de l’ANTIM.

Résultats :
- Prise en charge gratuite de 9 patients pour la prochaine mission humanitaire au Burkina ou au Togo en Mars 2016 organisée par le service de chirurgie maxillo-faciale du CHU de CAEN.
- Appui en terme d’équipements et d’enseignants du rectorat de la faculté de médecine de Caen pour les cours à distance des DES en chirurgie maxillo-faciale au niveau du CHU-CNOS ;
- L’engagement de l’équipe nationale cadette de football, vice-championne du monde dans la lutte contre le noma au Mali.

Conclusion :
Cette activité a permis la prise en charge de neufs patients souffrant de pathologies dont la prise en charge est impossible au Mali. Ailleurs, elle permettra la formation des DES de chirurgie maxillo-faciale par des cours à distance dès janvier 2016 pour améliorer le plateau technique au Mali.

En savoir plus...

Renforcement des capacités du centre de dialyse du CHU Point G: L’Egypte fait don de dix générateurs de dialyse

Le centre de dialyse du centre hospitalier universitaire Point G, vient d’être doté de dix nouveaux générateurs de dialyse dans le cadre de la prise en charge des patients souffrant d’insuffisance rénale. C’est l’ambassadeur d’Egypte au Mali Nasser Hamzawy qui a remis le don au Directeur général du CHU du Point G, Mamady Sissoko. C’était lundi 23 novembre 2015 en présence du major du centre de dialyse Moussa Guindo et de l’ensemble du personnel.

Ces équipements sontdestinés à renforcer la capacité de prise en charge du Centre d’hémodialyse du CHU du Point G. Une aubaine pour le premier responsable de l’hôpital du Point G, Mamady Sissoko qui affirme qu’il y a eu des perturbations tout au long de cette année dans la réalisation des séances de dialyse due surtout à la vétusté des générateurs de la première unité de dialyse et à des pannes fréquentes du traitement.

« Cette donation permettra dans l’immédiat de rajeunir le parc de cette unité mais aussi d’augmenter notre capacité de prise en charge réduisant ainsi la charge de travail du personnel de dialyse qui assurait des séances tardives souvent jusqu’à 2 heures du matin », a-t-il dit.

Cette donation s’inscrit dans la continuité de bien d’autres actions faites par l’ambassade d’Egypte à l’endroit de la structure. Parmi celles-ci, a rappelé le DG du CHU Point G, la prise en charge de la formation continue en Egypte d’une dizaine de personnel médical et paramédical du Point G, la mise à disposition de quatre générateurs FRESINUS et la dotation en consommables de dialyse.

M. Sissoko a remercié les donateurs pour le geste qui contribue à renforcer la coopération sanitaire Mali-Egypte en général et la prise en charge de l’insuffisance rénale en particulier.

« Le gouvernement Egyptien et son peuple resteront toujours aux cotés du gouvernement du Mali et de son peuple frère, dans tous les domaines pour renforcer davantage les liens historiques unissant les deux peuples », a déclaré l’ambassadeur d’Egypte au Mali Nasser Hamzawy.

Il faut le signaler que cet accompagnement vient renforcer les efforts déployés par le Gouvernement du Mali à travers le Ministère de la Santé et de l’hygiène Publique afin de rendre les séances d’hémodialyse plus accessibles à tous les patients qui en ont besoin. Ces efforts ont portés sur l’augmentation de la subvention accordée à la dialyse qui est de un (1) milliard de FCFA en 2015. Cette subvention permet au patient de payer 2.500 FCFA par séance de dialyse au lieu de 125 000 FCFA le tarif plein. Ces efforts de l’Etat se sont accentués avec la prise en compte de la dialyse dans les actes du régime d’assistance médicale, permettant à cet effet, une prise en charge à 100% pour les patients dialysés détenteur d’un certificat d’indigence.

En dépit de tous ces efforts consentis par l’Etat et ses partenaires, le service de néphrologie en général et l’unité d’hémodialyse mérite davantage une attention particulière. De nos jours, le nombre de patients en dialyse est estimé à environ 285 bénéficiant chacun 2 séances de trois (3) heures par semaine soit près de 30.000 séances par an et 90.000 heures de travail par an et par générateur. D’où la nécessité d’avoir un personnel qualifié et motivé vu la charge de travail.

 

 

 

En savoir plus...

Dr Togo Marie Madeleine Togo s’imprègne des réalités du Laboratoire National de la Santé

Le Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique,  Mme Togo Marie Madeleine Togo, continue sa visite de prise de contact dans les services relevant de son département. Elle était, le 07 décembre dernier, au Laboratoire National de la Santé (LNS).

L’objectif de cette visite était de s’imprégner des conditions de travail du personnel du Laboratoire National de la Santé, s’enquérir des difficultés afin d’élaborer des stratégies visant à améliorer les performances du service.  

Au cours de la visite, le personnel du laboratoire a évoqué un certain nombre de besoins pour l’amélioration des conditions de travail du personnel. Il s’agit entre autres : des véhicules de mission, de la relecture des textes régissant les frais de mission, du recrutement et de l’adoption des principes de maintien du personnel qualifié, de l’augmentation du débit de connexion.

Madame le Ministre qui a apprécié la qualité des équipements disponibles au sein du laboratoire et le savoir-faire du personnel, a promis que tout sera mis en œuvre pour prendre en charge les doléances des travailleurs.

« Les atouts du LNS méritent d’être connus du grand public. C’est pourquoi, vous devrez organiser une journée portes-ouvertes afin de permettre au grand public de connaître le LNS, ses prestations et surtout son savoir-faire », a-t-elle conseillé avant d’ajouter qu’"il faut occuper le terrain pour éviter le vide".

En savoir plus...

Le CHU Gabriel Touré visité par Madame le Ministre de la Santé et l’Hygiène

Le Ministre de la Santé et de l'Hygiène Publique, était jeudi 19 novembre au CHU Gabriel Touré pour s’imprégner des réalités de l’hôpital afin de répondre aux besoins.

Accompagnée des membres de son cabinet, Mme Togo Marie Madeleine Togo, a été accueillie par les soldats de la santé avec, à leur tête le Pr. Kassoum Sanogo, Directeur général de l’hôpital Gabriel Touré. Situé au cœur de Bamako, le CHU Gabriel Touré est un hôpital de troisième référence. Il compte sept (7) départements (département de Chirurgie, de médecine, de Pédiatrie, de Gynécologie, d’Ingénierie médicale, département Médico-technique) et 24 services.

En savoir plus...

Banamba exprime des besoins d’équipements pour son Centre Santé de Référence

Le CSRéf de Banamba en deuxième région a été la troisième étape de ce périple. Dr Togo Marie Madeleine Togo et sa délégation ont été accueillies, le samedi 7 novembre, par le préfet, Bougoupéré Koné, accompagné du maire Aly Simpara, du député Nfa Simpara. Après une visite de courtoisie aux notabilités, la délégation s’est rendue au CSRéf. Ici, tous les services sont passés en revue par madame le ministre qui s’est ensuite entretenu à bâton rompu, dans la salle de conférence de la mairie, avec les agents de santé et les Banambais autour d’un seul sujet qu’est l’amélioration de la santé des populations.

Le médecin chef du CSRef, Dr Youba Coulibaly, a, dans une présentation, exposé les indicateurs de santé de son district sanitaire, dressé des difficultés et énuméré des attentes. Banamba (9 communes) compte 233 213 âmes avec 31,16 habitants au km2. On y dénombre 18 CSCOM fonctionnant sur le système solaire.

En savoir plus...

Dr Togo Marie Madeleine Togo au Centre de Santé de Référence des communes VI, V et à l’Hôpital du Mali

C’est par le CSRéf de la commune VI à Sogoniko que le périple du Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique a commencé le jeudi 5 novembre 2015.Accueillie par les responsables du centre et les autorités locales et traditionnelles, Mme le ministre DrTogo Marie Madeleine Togo a visité les différents services du CSRéf. Du service de pédiatrie en passant par la maternité jusqu’au laboratoire, la Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique a tout visité. Constat général, c’est la vétusté des lieux ou le manque d’entretien et des matériels médicaux qui ne répondent plus aux besoins des patients.

Après Sogoniko, la ministre de la santé s’est rendue à l’hôpital du Mali. Dans ce centre hospitalier   universitaire (CHU),  la délégation a été accueillie par les responsables  hospitalières. A l’opposée du CSRef, c’est un hôpital propre, avec des plantations qui conditionnent l’air pure. Le ministre a visité les services d’urgence, les services de la radiothérapie, l’administration, la maternité, la salle d’hospitalisation etc. Ici, mention spéciale a été faite à la mission chinoise à l’hôpital du Mali.

En savoir plus...

Visite de prise de contact de Madame le Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique dans les services relevant de son département

Voir de plus près les difficultés et envisager des solutions pour l’amélioration de la santé des Maliens. Dès sa prise de fonction, le 1er octobre 2015, Madame le ministre de la santé et de l’hygiène publique a décidé de prendre le taureau par les cornes pour l’amélioration de la santé des Maliens. Ainsi, pour toucher du doigt les réalités des services relevant de son ministère et envisager les mesures idoines, Dr Togo Marie Madeleine Togo, accompagnée d’une forte délégation composée des membres du cabinet, de la société civile de la directrice nationale de la santé Dr Binta Kéïta, du Directeur du Programme National de lutte contre le paludisme etc., a  entrepris du 5 au 7, une visite qui l’a conduite successivement aux centres de santé de référence des communes V et VI, l’hôpital du Mali, les CSREF de Banamba et de Koulikoro, le CHU Gabriel Touré.

En savoir plus...

Mois de décembre, mois de lutte contre le VIH/SIDA

A l’instar de la communauté internationale, le Mali célèbre le 1er décembre, la journée mondiale de lutte contre le VIH et le sida. Le thème retenu cette année est : « Dépistage et Traitement pour Tous »  avec comme slogan « Le Dépistage, Maintenant et Partout au Mali ». La cérémonie de lancement de la journée Mondiale et de la campagne Nationale de lutte contre le VIH/SIDA est prévue pour demain, mardi 1er décembre 2015 à  9 h00 au CICB,  sous la Haute Présidence de Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar KEITA, Président de la République, Chef de l’Etat, Président du Haut Conseil National de Lutte contre le Sida.

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS