Menu

A+ A A-

Atelier d’élaboration du plan d’action 2017-2030 de réduction de la mortalité maternelle, néonatale et infantile

L’an deux mille dix sept et du 10 au 12 janvier, s’est tenu dans la salle de  conférence  du CHU de Kati, l’atelier d’élaboration du plan d’action 2017-2030 de réduction de la mortalité maternelle, néonatale et infantile.

Ont pris part à cet atelier :

Les membres de l’Association des Sages - Femmes du Mali (ASFM) et de  la Société Malienne de Gynécologie-Obstétrique (SOMAGO), les représentants de la Direction nationale de la Santé et de Cellule de planification et Statistique du Ministère de la Santé et l’Hygiène Publique.

  La cérémonie d’ouverture

 

La cérémonie d’ouverture a été marquée  par deux interventions :

L’intervention du  président de la SOMAGO et celle de la présidente de l’ASFM.

Chacun dans son intervention à montré combien de fois les actions conjointes  ASFM-SOMAGO peuvent jouer un rôle prépondérant dans la réduction de la mortalité maternelle, néonatale et infantile.

 Objectif général

            Contribuer à mettre fin  à la mortalité maternelle et néonatale évitable.

 Objectifs spécifiques          

·         Lister les problèmes à partir des fiches d’enquête de chaque région,

·         Identification des actions prioritaires,

·         Formuler les objectifs, les activités ;

·         Etablir le chronogramme des activités,

·         Identifier les responsables,

·         Budgétiser pour chaque activité,

·         finaliser le plan d’action.

·         Elaborer le plan d’action pour la mise en œuvre et le suivi des actions prioritaires identifiées.

Résultats attendus

·         Les fiches d’enquêtes sont analysées

·         La liste des actions prioritaires à mener sont disponibles,

·         Le plan d’action est disponible.

Méthodologie

Les méthodologies suivantes ont été utilisées :

·         Exposés ;

·         Travaux de groupes;

·         Plénières sur les travaux de groupes.

Les exposés ont porté sur la présentation des activités menées par les deux associations de leur création à nos jours.

Discussions 

Au cours de la plénière, les discussions ont surtout porté entre autres sur :

o   Le problème de collecte de données et leur complétude,

o   La qualité des ressources humaines au niveau de certains centres «  présence de matrones »,

o   Les infections nosocomiales dans les structures sanitaires,

o   Le service rendu par les relais au niveau communautaire,

o   Le problème de sang dans les centres,

o   La sous fréquentation des services de santé de la reproduction.  

Au terme des discussions, des réponses appropriées ont été données par les facilitateurs et par consensus les groupes ont retenu trois objectifs à savoir :

1.      Eliminer les infections nosocomiales comme cause de décès maternel,

2.      Relever le taux d’utilisation des services de SR,

3.      Collecter les décès maternels et néonatals dans la communauté.

Mandat des groupes

Un  mandat est donné aux différents groupes de travail et qui consiste à élaborer un 1erdraft du plan à partir des objectifs sus-cités en intégrant les observations pour l’amélioration du document. Ainsi un groupe a travaillé sur l’objectif spécifique1. Les activités à mener pour l’atteinte de cet objectif sont :

o   Enquête de prévalence couplée à une enquête de respect des principes de la prévention des infections (PI) dans les différentes localités,

o   Formation du personnel sur les principes de la PI,

o   Plaidoyer auprès de décideurs pour la dotation en matériels de PI,

o   Accompagnement du personnel sous forme tutorat.

Les districts sanitaires de Kita, Kolondièba, Bougouni, Nioro, Bandiagara, Kolokani, San et la commune V du district de Bamako serviront de  lieux opérationnels pour ses activités. A cet effet, les responsables sont identifiés, le chronogramme et le suivi sont détaillés.

Un autre groupe a travaillé sur le « faible taux d’utilisation des services de SR » et a formulé l’objectif suivant :

Relever le taux d’utilisation des  services de santé de la reproduction au niveau communautaire

*      100% des femmes viennent à la CPN4,

*      100% des accouchements en institution de soins,

*      100% des femmes viennent à la CPON,

*      50% pour le taux d’utilisation de PF.

De ces objectifs découlent les activités suivantes :

*      Organisation des sessions d’IEC/CCC,

*      Organisation de 4 sessions de formation du personnel sur le bon accueil,

*      Organisation des émissions radio sur les avantages de l’utilisation des services de SR au niveau communautaire,

*      Organiser une compétition entre les différents centres pour l’octroi de prime d’encouragement.

La réalisation de ces activités se fera dans les CSCOM (un CSCOM central plus 4 autres  CSCOM des districts sanitaires cités plus haut. A ce niveau également le chronogramme et les responsables sont définis.

Enfin, un 3ème groupe a travaillé sur le 3ème objectif qui se rapporte à collecter les décès maternels et néonatals dans la communauté. Les activités qui découlent de cet objectif sont :

Notification  des  décès maternels et  néonataux dans la communauté ;

Elaboration des modules pour l’audit de décès maternel au niveau communale par les relais ;

Organisation des sessions de formation des relais communautaires.

Conclusion

L’atelier d’élaboration du plan action pour la réduction de la mortalité maternelle, néonatale et infantile a permis d’élaborer un 1er draft et s’est bien déroulé. Cependant les 3 jours prévus n’ont pas permis d’atteindre tous les objectifs fixés à savoir le chronogramme et le budget estimatif. A cet effet un comité restreint a été mis en place pour  finaliser le document d’ici la fin du mois de janvier.

 

 

 

Dernière modification lelundi, 16 janvier 2017 14:43

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut