Menu

A+ A A-

DISCOURS DE MONSIEUR LE MINISTRE DE LA SANTE ET DE L’HYGIENE PUBLIQUE LORS DU LANCEMENT DE LA CAMPAGNE NATIONALE EN FAVEUR DE LA PLANIFICATION FAMILIALE


* Madame KEITA Aminata MAIGA, Epouse du Chef de l’Etat, Présidente de l’ONG AGIR ;
* Monsieur  le Ministre de la Solidarité et de l’Action Humanitaire ;
* Madame  le Ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille ;
* Monsieur  le Ministre de l’Aménagement du  Territoire et de la Population ;
* Monsieur  le Ministre de la Jeunesse et de la Construction Citoyenne ;
* Honorables Députés à  l’Assemblée Nationale ;
* Mesdames et Messieurs les membres des Institutions de la République ;
* Excellences Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs ;
* Madame le Gouverneur du District de Bamako ;
* Monsieur le Maire de la Commune V ;
* Monsieur le Représentant de l’OMS ;
* Madame la Directrice de l’USAID au Mali ;
* Madame la Représentante Résidente de l’UNFPA ;
* Madame la Représentante Résidente de l’UNICEF ;
* Monsieur le Représentant de l’AFD ;
* Mesdames et Messieurs les Représentants des organisations internationales ;
* Mesdames et Messieurs les notabilités et leaders religieux ;
* Mesdames et Messieurs les Responsables et Représentants des Services techniques, des organisations non gouvernementales  et de la société civile ;
* Mesdames et Messieurs de la Presse Publique et Privée ;
* Mesdames et Messieurs les communicateurs traditionnels ;
* Mesdames et Messieurs les représentants du secteur privé ;
* Chers adolescents et jeunes ;
* Chers invités, en vos grades et qualité.

Permettez-moi tout d’abord d’exprimer toute ma gratitude à Madame KEITA Aminata MAIGA, Epouse du Chef de l’Etat, Présidente de l’ONG AGIR, qui, malgré son agenda que je sais chargé, a bien voulu accepter de présider cette cérémonie.
Je suis honoré de votre présence et permettez-moi de vous réitérer mes sincères remerciements.

La cérémonie qui nous réunit ce matin consacre le lancement de la Campagne Nationale de planification familiale 2017, 13ème édition qui a pour thème « Une jeunesse responsable et engagée en faveur de la Planification Familiale au Mali, un moyen pour atteindre le dividende démographique ».

Madame la Présidente,
Distingués invités,

La planification familiale est reconnue depuis longtemps en Afrique Subsaharienne comme étant un moyen essentiel pour maintenir la santé et le bien-être des familles.
Elle est au cœur des enjeux politiques, économiques et sociaux qui animent le Mali pour son développement durable.

L’accès pour tous  aux  méthodes  contraceptives modernes est garanti par la Loi N° 02-044 du 24 juin 2002 relative à la Santé de la Reproduction. Ce qui témoigne de la volonté affichée de l’Etat à trouver une réponse aux besoins des couples et des individus pour leur permettre de planifier la naissance de leurs enfants.
Au Mali, selon les résultats de la cinquième Enquête Démographique et de Santé (EDSM-V 2012-2013), la prévalence contraceptive est de 9,9% et l’Indice Synthétique de Fécondité (ISF) est de 6,1 enfants par femme malgré les efforts déployés par le gouvernement et ses partenaires.
Le faible taux de prévalence contraceptive favorise des risques comme les avortements spontanés ou interruptions volontaires de grossesse qui affectent 10 ou 15% des grossesses déclarées ou suspectées. A ce rythme, le Mali pourra difficilement bénéficier du dividende démographique pour son émergence économique.
Le choix de ce thème en faveur de la jeunesse n’est pas fortuit. En effet au Mali, les 10-24 ans représentent près du 1/3 de la population totale. La santé de la reproduction des adolescents et des jeunes est caractérisée par une sexualité précoce avec comme corollaire une fréquence des grossesses précoces.
L’atteinte du Dividende Démographique passe obligatoirement par la maitrise de la fécondité avec un accent particulier sur les adolescents et jeunes en leur facilitant l’accès aux services de Planification Familiale.
Madame la Présidente,
Distingués invités,
C’est fort de ces constats que le Mali s’est résolument engagé dans le repositionnement de la Planification Familiale qui est perpétué annuellement depuis 2005 et les résultats encourageant obtenus sont le fruit d’une collaboration étroite entre mon département et ses partenaires. 
Je félicite l’ensemble des acteurs pour l’engouement et l’engagement dont ils font preuve aux côtés du Ministère de la Santé et de l’Hygiène publique pour améliorer l’accès et l’utilisation des produits et services de santé de la population.
J’apprécie l’engagement des jeunes eux-mêmes pour décider de leur avenir, et les invite à ne pas baisser pas les bras chers jeunes car le chemin est encore long.
Madame la Présidente,
Distingués invités,
Je saisie cette occasion pour réitérer la gratitude du peuple malien à tous les partenaires au développement pour leur accompagnement constant dans l’amélioration de la santé en général et la santé de la mère et de l’enfant en particulier.
Aussi, j’invite les Maliennes et les Maliens à participer activement aux différentes activités programmées tout au long de la présente campagne. 
Avant de terminer mes propos permettez-moi de rendre un hommage à Madame KEITA Aminata MAIGA pour tous les efforts qu’elle ne cesse de déployer en faveur du bien-être des populations laborieuses de notre pays et plus particulièrement la promotion de la Santé de la Reproduction des Adolescents et Jeunes.
Vive la jeunesse, vive la santé, vive le Mali.
Je vous remercie

Dernière modification levendredi, 25 août 2017 14:03

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut