Menu
A+ A A-

Discours du ministre de la santé lors de la CEREMONIE DE REMISE DE MODOPAR AUX PATIENTS ATTEINTS DE LA MALADIE DE PARKINSON

CEREMONIE DE REMISE DE MODOPAR AUX PATIENTS ATTEINTS DE LA MALADIE DE PARKINSON
Discours du ministre de la santé MADAME DIALLO MADELEINE BA

Ministre de la sante
- Monsieur le Professeur Moussa TRAORE,
- Monsieur le Directeur de la Pharmacie et du Médicament ;
- Madame la Présidente Directrice Générale de la Pharmacie       Populaire du Mali ;
- Madame, Messieurs les Directeurs des services Centraux du Ministère de la santé
- Mesdames, Messieurs les malades
- Mesdames et Messieurs de la Presse

Honorables invités
Mesdames et Messieurs,

C’est un plaisir pour moi aujourd’hui de procéder à la remise symbolique de quelques boites de Modopar aux patients atteints de la maladie de Parkinson.

En effet, suite à la deuxième édition du congrès de neuroscience tenu à Bamako du 25 au 28 septembre 2011, je vous ai informé de la disponibilité du Modopar au Mali, molécule de première ligne dans le traitement de la maladie de Parkinson.

Le Mali est ainsi l’un des premiers pays de la sous région à rendre disponible cette molécule, qui apportera un grand soulagement à nos compatriotes souffrant de cette maladie chronique et invalidante.

Il s’agit là d’une avancée significative dans la prise en charge de cette terrible maladie.
Mesdames et Messieurs,

Certes la forme DCI (Levedopa + benserazide) n’est pas encore disponible, car sa disponibilité nécessite un certain nombre de préalables.

Cependant, j’exhorte la Pharmacie Populaire du Mali (PPM) à poursuivre les efforts nécessaires pour l’acquisition de cette forme pour une meilleure prise en charge de nos compatriotes à moindre coût.

La mise sur le marché du Modopar en DCI contribuera sans nul doute à diminuer les coûts d’au moins 50%,  ce qui ouvrira de nouvelles perspectives pour amoindrir les dures épreuves , les  frustrations  et  le handicap pour  le malade , autant de soucis  pour  ses proches et autant de pesanteur pour  la  société.

Aux bénéficiaires de ces médicaments, je leur demande de se conformer strictement aux prescriptions de leur médecin et leur souhaite un prompt rétablissement.

Je vous remercie de votre aimable attention.

Dernière modification lemardi, 11 novembre 2014 00:06

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut